Des « quartiers moineaux » ont été créés à Paris, pour permettre aux oiseaux de repeupler la capitale

842partages
Bouton whatsapp

Alors que les moineaux disparaissent de plus en plus à Paris, la mairie a distribué des nichoirs aux habitants et aux commerçants pour permettre aux oiseaux de se reproduire. Une trentaine de nichoirs a déjà été installée.

Selon la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), le nombre de moineaux a baissé de 70% à Paris depuis le début des années 2000. Au fil du temps, le moineau domestique disparaît de plus en plus.

« Avec l’isolation thermique, les façades des immeubles sont de plus en plus lisses et il y a de moins en moins de cavités pour faire un nid. Ces oiseaux manquent aussi de nourriture parce qu’il y a moins de végétation », a expliqué Thomas Perez-Vitoria, responsable adjoint de l’agence d’écologie urbaine à la Direction des espaces verts et de l’environnement de Paris.

Crédit photo : Le Parisien

Pour permettre aux moineaux de se repeupler dans la capitale, la mairie de Paris a distribué des nichoirs dans trois quartiers. Cette expérimentation a pour but de préserver les moineaux qui vivent à Paris.

Des nichoirs pour les moineaux à Paris

Nommé « Quartiers moineaux », ce dispositif a été installé dans trois zones parisiennes : près de la place Suzanne Valadon (18ème arrondissement), autour de la place Poliakoff (13ème arrondissement) et au pied du funiculaire de Montmartre.

Les nichoirs ont été fabriqués par des personnes porteuses de handicap et se présentent sous la forme de petites caisses en bois, séparées en trois cases, qui peuvent ainsi abriter trois familles de moineaux. Pour y accéder, les oiseaux peuvent entrer dans le nichoir par un petit trou. Les moineaux peuvent ensuite s’y installer pendant 2 à 3 semaines, le temps nécessaire entre l’accouplement et l’éclosion des œufs.

Une trentaine de nichoirs installée

Crédit photo : Pierre Pillet / Radio France

Depuis le 4 décembre, la mairie de Paris distribue ces nichoirs aux commerçants et aux riverains qui souhaiteraient en installer près de leurs logements. Plusieurs habitants ont déjà disposé ces nichoirs près de leurs fenêtres ou sur leurs balcons.

« Nous nous réjouissons de l’engouement autour de cette initiative. Le moineau est à la fois l’oiseau parisien par excellence, et une dramatique illustration de l’érosion de la biodiversité. Grâce à cette action, la Ville espère remettre le chant des moineaux au cœur du quotidien des Parisiens », a affirmé Christophe Najdovski, adjoint à la maire de Paris chargé des espaces verts, de la biodiversité et de la condition animale.

Pour le moment, une trentaine de nichoirs a été distribuée dans les différentes zones. Par la suite, le dispositif va être étendu à d’autres quartiers parisiens.

Source : Le Parisien
Bouton whatsapp