Texas : il découvre un dragon bleu sur une plage, l'une des espèces marines les plus dangereuses au monde

5 524partages
Bouton whatsapp

Au Texas, un Américain a trouvé un dragon bleu sur une plage. Sans savoir que cette créature était très dangereuse, il l’a soulevée et filmée, avant de la remettre à l’eau.

Eric Yanta est un Américain originaire de San Antonio qui était en vacances au Texas, à Mustang Island. Alors qu’il se promenait sur la plage avec sa femme, il a aperçu un minuscule animal bleu et blanc, d’environ 2,5 centimètres, accroché à un rocher dans le sable.

« Ma femme a vu une forme bleu vif et quand nous nous sommes rapprochés, nous avons vu qu’il s’agissait d’une sorte de créature. Je l’ai ramassée en tenant du sable dans ma main, pas tellement parce que je pensais qu’elle était dangereuse, mais parce qu’elle avait l’air si petite et fragile » a raconté Eric Yanta.

L’homme a ramassé la créature pour l’examiner et la filmer, avant de la remettre à l’eau. Il a ensuite publié sa vidéo sur Reddit pour demander aux internautes s’ils connaissaient cette espèce.

Un dragon bleu venimeux

Eric Yanta a alors appris que l’animal qu’il avait rencontré était une limace de mer connue sous le nom de « dragon bleu ». Ce mollusque possède un corps mou, un ventre bleu vif et un dos argenté. Quand il est dans l’océan, il flotte sur le dos : ainsi, le bleu de son corps se fond avec la couleur de la mer, tandis que l’argenté brille à la surface, ce qui lui permet d’éviter les prédateurs. Cet animal vit généralement en haute mer mais peut s’échouer sur les plages.

Crédit photo : Getty Images

Si les dragons bleus sont de très beaux animaux, il faut s’en méfier car ils font partie des animaux de mer les plus dangereux au monde. Le dragon bleu est un animal venimeux qui se nourrit de physalies, des espèces semblables aux méduses. En se nourrissant, la limace de mer récupère les toxines des physalies pour les réutiliser contre ses prédateurs. Ainsi, les piqûres de dragon bleu peuvent être très dangereuses pour les hommes, car un simple contact peut provoquer un choc anaphylactique ou le décès.

Crédit photo : iStock

Comme il n’était pas au courant de la dangerosité de cette créature, Eric Yanta a eu beaucoup de chance de s’en sortir indemne en la prenant dans sa main. Cependant, l’homme a affirmé que ses gestes n’auraient pas changé s’il avait eu connaissance de cette espèce.

« J’ai beaucoup ri après avoir découvert à quel point cela pouvait être dangereux. J’aurais fait la même chose. Je l’aurais quand même ramassé, filmé et remis à l’eau », a-t-il affirmé.

Source : Géo
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter