Banksy réalise une œuvre percutante sur les violences conjugales pour la Saint-Valentin

Bouton whatsapp

Ce mardi 14 février, Banksy a dévoilé qu'il était l'auteur d'une fresque apparue quelques jours plus tôt en Angleterre. À travers son œuvre , l'artiste a voulu montrer que la lutte contre les violences faites aux femmes continue, même le jour de la Saint-Valentin.

Cette semaine, une fresque est apparue sur un mur de Margate, en Angleterre. Jusqu’à présent, l’auteur de cette œuvre restait encore inconnu. Ce n’est que ce mardi 14 février que l’artiste Banksy a annoncé que c’était lui qui avait réalisé la fresque, sur son compte Instagram.

Crédit photo : @banksy

Si l’artiste a attendu le 14 février pour faire cette annonce, c’était par rapport au titre de son oeuvre, « Valentine’s Day Mascara ».

Une oeuvre pour dénoncer les violences conjugales

La fresque représente une femme au foyer des années 1950 ou 1960, avec un oeil enflé et une dent manquante, visiblement victime de violences conjugales. Le cocard de cette femme renvoie au mascara, terme employé dans le titre de l’oeuvre, et montre que la Saint-Valentin n’est pas une fête heureuse pour tout le monde. Sur sa publication, l'auteur affirme que « la lutte contre les violences faites aux femmes continue, même le jour de la Saint-Valentin ».

Sur la fresque, la femme peinte semble enfermer son mari dans un congélateur, réel, puisque des pieds d’hommes dépassent de l’objet. On peut remarquer la présence d'ordures à côté du dessin, comme une bouteille de bière et une chaise renversées : des éléments qui pourraient tout à fait faire partie de l'œuvre.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Banksy (@banksy)

Cette fresque est la première œuvre d’art publique réalisée par Banksy depuis son retour de voyage en Ukraine, pendant lequel il a réalisé sept œuvres en solidarité avec les habitants.

Ce n’est pas la première fois que l’artiste s’exprime le jour de la Saint-Valentin. En 2020, Banksy avait réalisé une peinture murale à Bristol, dans le sud-ouest de l’Angleterre, où l’on pouvait voir une petite fille tirer une fronde sur un bouquet de fleurs rouges.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
*En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Lisa Guinot

Arrivée tout droit de l’université, Lisa a fait ses premiers pas dans la rédaction web à Demotivateur. Armée de ses mots, elle aspire avant tout à partager des informations pour sensibiliser aux sujets qui lui tiennent à cœur, comme les enjeux environnementaux et la cause animale. En plus de son goût pour la musique, la gastronomie et le cinéma, Lisa a un petit plaisir caché pour l’astrologie.