Cette artiste lituanienne confectionne d'adorables jouets en tricot à partir de dessins d'enfants

Bouton whatsapp

Depuis 18 ans, Violeta fait de sa passion pour le tricot et le crochet son métier. Son travail est unique puisque Violeta crée ses jouets de l’imagination singulière des dessins d’enfants.

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene 

À voir aussi

Un hibou emmitouflé dans un gros manteau, bonnet vissé sur la tête, une sirène, une licorne avec un long cou, un dragon bleu avec des ailes, un super-papy ou une drôle de coccinelle. Voici tous les jouets sous forme de tricot qu’a confectionné Violeta pour ses clients.

À partir de dessins d’enfants qu’on lui envoie, l’artiste lituanienne reproduit à l’identique les personnages originaux sortis tout droit de l’imagination de bambins. Le résultat est sans appel et semble donner vie aux dessins.

Aujourd’hui, les jouets singuliers de Violeta se vendent dans le monde entier, forts de leur succès.

Des jouets réalisés sous forme de tricot

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene 

L’artiste, mère de deux enfants, raconte pour le site BoredPanda que cette passion lui est venue lorsqu’elle était plus jeune : « Mon intérêt a commencé dans l'enfance. Quand j'étais petite, je me fabriquais beaucoup de jouets. Quand j'avais 9 ans, ma mère m'a appris à tricoter et à crocheter. Ensuite, j'ai commencé à tricoter des vêtements pour poupées et pour mes jouets faits à la main. À l'école, j'ai passé un examen d'art en 12e année [l’équivalent de la terminale en France, ndlr] et le sujet était ‘les jouets cousus mains’ ».

Une confirmation pour la future artiste qui décide qu’elle en fera son métier : « je n'ai pas étudié la couture, mais le design et la technologie du bois. Mais les matières et les fils m'ont toujours intéressé, me rappelant les bons passe-temps et la détente. Quand j'ai eu des enfants, ils ont commencé à dessiner toutes sortes de motifs entrecroisés. Après avoir vu un de ces dessins, je n'ai pas pu résister [à l’idée de le reproduire en tricot]. L'idée que ce devait être un jouet m'est immédiatement venue à l'esprit », explique-t-elle.

Le seul regret de Violeta, ne pas pouvoir voir le visage des enfants lorsqu’ils découvrent leur dessin en jouet. Elle se contente alors des photos envoyées par les parents, une « récompense », selon elle.

Découvrez une sélection des jouets faits par Violeta.

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene 

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene 

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene 

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene

Crédit : Violeta Vasileviciute-Pociene

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter