Aujourd'hui était, soi-disant, le jour le plus déprimant de l'année... Rassurez-vous, il y en aura d'autres !

Par
911
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

facebook

Partager sur Facebook

Le lundi c’est le pire de tous jours de la semaine, cela n’est pas à prouver et se vérifie par l’expérience (et accessoirement, l’apparition de cernes) au moins une fois par semaine. Mais apparemment, il y aurait un lundi en particulier qui serait pire que les autres. Et ce lundi, c’est le troisième lundi du mois de janvier, c’est-à-dire le lundi 18 janvier, c’est-à-dire… aujourd’hui.

 

On l’appelle le « Blue Monday », c’est-à-dire le lundi de la déprime, ou encore « Lundi Blues ». Et pour cause, ce serait le jour le plus angoissant de l’année ! Aujourd’hui, vous vous êtes senti déprimé, vous avez eu du mal à vous lever… Et selon Cliff Arnal, un psychologue de l’université de Cardiff, ce serait parfaitement normal.

 

Tenez, il a même fait une équation pour vous le prouver :

 

 

Comme vous n’avez probablement rien compris et qu’on est très sympas, on vous décrypte l’affaire. Il faut calculer :

 

 - La météo générale (pas top, si vous avez remarqué)

 - Le froid (parce que décidément, on est bien gâtés)

 - La baisse de luminosité (parce qu’on est dans une période de l’hiver où le temps d’ensoleillement est très court, ce qui influe beaucoup sur le moral)

 - L’impossibilité de poser des congés

 - Le temps écoulé depuis les fêtes de Noël

 - L’euphorie du nouvel an qui s’estompe

 - Le sentiment que les vacances d’été sont très loin (plus que 150 jours, courage !)

 - Le fait qu’on est généralement endettés jusqu’au cou à cette période.

 

Si on rajoute à cela le fait que c’est un lundi, on obtient sans conteste le pire jour de l’année. C'est limpide, non ?

 

Mais si vous voulez vous remonter le moral, n’ayez crainte : Cette histoire de Blue Monday qui défraie la chronique et qui est partout sur les réseaux sociaux depuis ce matin, n’est en fait qu'un canular.

Beaucoup de médias se sont fait avoir, mais il s’agit en réalité d’un formidable coup marketing monté de toutes pièce par la société Sky Travel, une agence de voyage, qui a financé la recherche du fameux professeur Cliff Arnal. Il s’agissait de vanter les mérites de partir en vacances en janvier, pour lutter justement contre la déprime...

Pour la petite histoire, il a également « découvert » le jour le plus heureux de l’année, pour le troisième vendredi du mois de juin… Sauf que cette fois-ci, c’est pour une marque de glaces qu’il avait travaillé.

 
Par contre, il existe un phénomène bien connu, qui lui existe pour de vrai et s'appelle la dépression saisonnière. Ce symptôme est dû au manque de soleil en hiver, au froid et à la fatigue morale que tout cela engendre, mais cela se produit sur plusieurs semaines ou mois, et il ne s'agit certainement pas d'un jour particulier.

Donc  en résumé, si vous avez déprimé plus que d'habitude aujourd’hui, c’est probablement parce qu’on était lundi, n’allez pas chercher plus loin. Vous verrez, ça ira bien mieux demain, et vous serez au top vendredi ! Et si l’hiver vous déprime tant que ça et que vous pensez souffrir de dépression saisonnière, alors peut-être que vous auriez intérêt à lire ceci…

Mexique : la ville de Guadalajara recouverte de glace après un violent orage de grêle
Commentaires