Une ponette retrouvée morte et mutilée en Saône-et-Loire, trois autres chevaux et leur propriétaire agressés dans l'Yonne

10Kpartages

Depuis quelques mois, de nombreux chevaux, juments, poneys et ponettes ont été retrouvés morts et/ou mutilés un peu partout en France. Plusieurs enquêtes ont été lancées mais aucune information n’a encore été annoncée.

Est-ce un gang de tueurs de chevaux, un challenge sur les réseaux sociaux ? Plusieurs questions se posent. Dans la nuit de mercredi à jeudi, une ponette a été retrouvée morte et mutilée en Saône-et-Loire. Deux nuits auparavant, dans l’Yonne, deux poneys et un cheval se faisaient mutiler. Les agresseurs ont également blessé leur propriétaire.

Deux poneys et un cheval blessé dans l’Yonne

L’agression s’est déroulée vers minuit dans la nuit de lundi à mardi. Les animaux souffrants de ces mutilations ont évidemment henni. Les hennissements ont alerté le chien et ont réveillé le président du Ranch, Nicolas Demajean, qui s’est empressé de venir en aide à ses bêtes.

Crédit : Shutterstock/ Callipso

Il s’est retrouvé face à face avec les agresseurs, l’un d’entre eux lui a entaillé l’avant-bras gauche avec une serpette et les autres ont pris la fuite. Le président s’est fait hospitaliser et a reçu une incapacité totale de travail de quatre jours. Les agresseurs étaient des hommes, âgés entre 40 et 50 ans.

Les deux poneys ont été lacérés à l’arme blanche, l’un sur 50 cm et l’autre 25 cm. Le cheval, quant à lui, a été victime d’une balafre de 20 cm. « Il n’y a pas de mots, C’est de la barbarie, de la cruauté. Et un acte gratuit car ces animaux ne peuvent se défendre » a expliqué Nicolas Demajean. Heureusement, le propriétaire a pu établir un portrait-robot, il assure avoir vu son agresseur « à 100% ».

Crédit : Shutterstock/OleysaNickolaeva

L’enquête est entre les mains de la brigade de recherches d’Auxerre. Même s’il y a beaucoup de cas en ce moment, surtout ce mois d’août, le parquet explique qu’il ne dispose « d’aucun élément permettant de faire le lien ».

En Saône-et-Loire, une ponette a été tuée

La ponette a été retrouvée morte et mutilée dans le village de Saint-Vallier, en Saône-et-Loire, selon la police sur place. Elle avait l’oreille droite coupée et se trouvait dans son pré. L’horreur ne s’arrête pas là, l’animal avait le crâne fracassé et une partie de son museau tranchée également.

Crédit : Shutterstock/Alagz

Une autopsie sur la ponette a révélé que le diaphragme de l’animal a été enfoncé. Elle a donc subi plusieurs coups. « L'intervention humaine laisse peu de doutes. Tous les moyens de la police technique et scientifique sont employés pour tenter de retrouver le ou les auteurs de ces actes » explique le parquet.

Source : Le Parisien
Plus d'articles