Un nouveau cheval retrouvé mort dans les Côtes-d'Armor

6 679partages

Ces derniers mois, ânes, poneys et chevaux ont été retrouvés mutilés ou morts, parfois même les deux, en France. Des enquêtes sont menées, mais aucune piste n’est privilégiée pour l'instant.

En Bretagne, dans les Côtes-d’Armor, un cheval a été retrouvé égorgé par ses propriétaires. Le pur-sang a été tué dans un champ mardi matin, à Plouzélambre, près de la ville de Lannion.

Le parquet de Saint-Brieuc a ouvert une enquête. C’est la première fois qu’un fait d’une telle cruauté est commis dans les Côtes-d’Armor.

« Un challenge lancé sur Internet ? »

Crédit : Shutterstock/Callipso

Malheureusement, ce n’est pas la première fois que cela arrive en France. C’est d’ailleurs devenu courant ces derniers mois dans le pays. Des ânes, des poneys et des chevaux sont retrouvés morts ou mutilés. En Vendée, dans la Somme, au Puy-de-Dôme, dans le Rhône, dans le Jura ou encore en Normandie et même dans le Sud-Ouest.

Beaucoup de questions se posent autour de ces actes.

Bruno Wallart, commandant de la compagnie de gendarmerie de Riom, dans le Puy-de-Dôme questionne : « Est-ce un challenge lancé sur Internet ? Un défi ? La pulsion d’un individu ? Toutes les pistes sont envisagées », explique-t-il ainsi.

Crédit : Shutterstock/Rifki TR

Toutes les enquêtes sont soutenues par l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique.

Source : 20 Minutes
Plus d'articles