À 21 ans, elle part à la rencontre de SDF pour les coiffer gratuitement

Par
3 598
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

C’est en entendant parler du mouvement « Coiff in the street » que Charline Pires a décidé de s’engager auprès de sans-abris pour les coiffer gratuitement dans la rue.

Pendant ses jours de congés, Charline arpente les rues de la ville d’Annecy en recherche de SDF qui auraient besoin d’une coupe de cheveux ou d’un rafraichissement de la barbe ou de la moustache. 

Une jeune femme pleine de solidarité coiffe bénévolement les sans-abri dans la rue. Crédits photo : Shutterstock / AkulininaOlga

La jeune femme de 21 ans a commencé la coiffure il y a sept ans. Aujourd’hui, elle travaille dans un salon à Épagny et consacre ses jours de congé aux sans-abris. Un quotidien difficile qui a touché la coiffeuse : « Demain, c’est peut-être moi qui me retrouverais dans la rue. Un décès, une perte d’emploi, une rupture familiale et on peut basculer dans la précarité du jour au lendemain », atteste la jeune femme dans Le Dauphiné.

Elle se balade avec un sac à roulettes rempli de rasoirs électriques, peignes, brosses et chouchous. Au contact des SDF, certains acceptent ses services, tandis que d’autres sont plus réticents. Xhejlana est une albanaise de 20 ans, elle fait régulièrement la manche avec sa petite fille de 3 ans. Au départ, elle a décliné la proposition de Charline, puis a fini par accepter. « Souvent, les gens sont méfiants et s’étonnent de la gratuité du service », explique la coiffeuse.

D’autres sans-abris lui demandent de revenir la semaine suivante, parce qu’ils ne se sont pas lavés les cheveux. Mais la coiffeuse a tout prévu, elle déploie peignoir, serviettes et shampooing sec. « Je laisse l’endroit aussi propre qu’avant et désinfecte mes ustensiles systématiquement. » Et pour ceux qui préfèrent ne pas se faire coiffer à la vue de tous, Charline trouve des endroits plus discrets.

La coiffeuse s’accompagne toujours d’un photographe, qui s’occupe de prendre des photos des séances et d’offrir les tirages aux sans-abris. Elle leur propose aussi des kits d’hygiène pour ceux qui le souhaitent.

Aujourd’hui, une quinzaine de coiffeurs se déplacent dans les rues de France pour coiffer gratuitement des sans-abris. Ils sont réuni autour du mouvement « Coiff in the street », initié depuis un an par Kévin Ortega, coiffeur barbier à Marseille. Dans le Rhône-Alpes, Charline est actuellement la seule, elle va bientôt effectuer sa dixième tournée dans les rues d’Annecy.

Une femme sauve un groupe de bikers : ils arrivent en nombre au stand de limonade de sa fille pour la remercier
Source : Le Dauphiné
Sans-abri Coiffure Rue
Commentaires