À 24 ans, elle est la première personne atteinte de trisomie 21 à valider son cursus dans son université

113Kpartages

AnnaRose Rubright est une jeune femme âgée de 24 ans et atteinte de trisomie 21. Cette année, elle a obtenu son diplôme de licence à l'université de Rowan, une première pour une personne atteinte de ce handicap dans cette université.

Crédit photo : Lin Rubright

AnnaRose est originaire de Medford, dans le New Jersey. Après un cursus réussi au lycée, elle a réalisé son rêve en intégrant l'université de Rowan. Après quatre ans de travail, elle a finalement obtenu son diplôme de licence en études radiophoniques, télévisuelles et cinématographiques, avec une option journalisme.

Crédit photo : AnnaRose Rubright

Dans cette université, les étudiants en situation de handicap participent aux examens de la même façon que les autres et avec les mêmes niveaux d'exigences. « Les normes ne sont pas au rabais ou moins élevées, nous avons les mêmes attentes envers eux », a affirmé John Woodruff, le directeur du département pour les personnes handicapées de l'université.

Selon le Centre national de recherche sur l'éducation spécialisée, seulement 34% de ces étudiants terminent leur programme d'étude avec succès.

Une grande réussite malgré son handicap

AnnaRose a fourni beaucoup d'efforts pour y parvenir, comme le témoigne Lin, sa maman. « AnnaRose est restée assise à la table de la cuisine, travaillant et trimant tous les jours. Ce qui prend 20 minutes à lire pour vous et moi, cela lui prend entre une et trois heures, selon le contexte et le vocabulaire », explique-t-elle à CBS Philadelphia.

La jeune femme a toujours été déterminée à réussir ce qu'elle entreprenait. « Elle pense par elle-même et fait ce qu'elle veut, continue Lin. Quand elle décide de faire quelque chose, elle va jusqu'au bout ! ». Même si elle a connu de nombreuses frustrations au cours de sa scolarité, elle a fini par s'en sortir grâce à ses multiples efforts. « Je suis une personne qui suit les règles, je m'en tiens à ce principe », a confié AnnaRose.

Crédit photo : Lin Rubright

À cause de la crise sanitaire liée au coronavirus, l'université d'AnnaRose a dû fermer, mais la cérémonie de remise de diplôme a tout de même eu lieu sur visioconférence, sur Zoom. De nombreux proches de la jeune femme étaient présents virtuellement pour la soutenir, et bien que l'événement se soit déroulé virtuellement, la jeune femme s'est sentie très émue. 

Son parcours a été admiré par de nombreuses personnes, dont Stephen Sweeney, le président du Sénat du New Jersey qui a également une fille atteinte de trisomie 21.« Ne regardez aucune personne en vous disant qu'elle est handicapée et donc incapable de réussir ce qu'elle entreprend. Regardez AnnaRose, et regardez ce qu'elle peut faire », a-t-il félicité.

En parallèle de ses études, AnnaRose était également porte-parole et militante pour une meilleure intégration des personnes en situation de handicap. Par la suite, elle aimerait devenir entrepreneuse.

Source : CBS Philadelphia
Plus d'articles