À 4 ans, ce petit garçon atteint du Covid-19 est sorti du coma

14Kpartages

En Belgique, un petit garçon atteint du coronavirus et touché par une maladie respiratoire aiguë est sorti du coma. Son père a partagé la bonne nouvelle sur les réseaux sociaux.

Kaïs est véritable guerrier.

Début octobre, le petit Bruxellois âgé de quatre ans a été testé positif au Covid-19. Et comme si cela ne suffisait pas, Kaïs a développé, à cause du virus, le syndrome inflammatoire multisystémique (MIS-C).

Une maladie grave

Les enfants atteints de cette maladie souffrent de troubles gastro-intestinaux entraînant des douleurs abdominales, des nausées et la diarrhée. Pire encore, le MIS-C touche également le système cardiovasculaire.

Crédit Photo : L Julia / Shutterstock

Suite à cela, Kaïs a été admis en soins intensifs et placé sous assistance respiratoire. Mercredi dernier, le petit bonhomme a été plongé dans un coma artificiel. Le lendemain, son père a publié un message sur sa page Facebook, dans lequel il s’est voulu rassurant :

« Mon fils est toujours sous assistance respiratoire, toujours plongé dans un coma artificiel. Heureusement, le moment le plus critique de la nuit de mercredi à jeudi est passé. Son état s’améliore. C’est très positif pour nous et optimiste pour les médecins. C’est un soulagement et une joie. J’aimerais remercier le personnel médical pour tout ce qu’ils ont fait. On espère qu’on pourra vous montrer le petit Kaïs réveillé », a écrit Grégory Chaudy.

Crédit Photo : Grégory Chaudy / Facebook

Kaïs s’est réveillé

Fort heureusement, le petit bonhomme est sorti du coma ce mardi 20 octobre. À son réveil, ce dernier a dégusté une tartine au chocolat, sous le regard soulagé des ses parents.

Selon les dires de son papa, Kaïs reprend du poil de la bête : « Ses valeurs et ses fonctions vitales sont toujours en bonne voie de guérison, et ce depuis samedi passé. Merci à tous pour le soutien », a confié Grégory.

Crédit Photo : Grégory Chaudy / Facebook

Après l’hospitalisation de son enfant, ce père de famille avait poussé un coup de gueule sur les réseaux sociaux :

« Mon fils Kaïs a contracté le coronavirus, les médias disaient que le virus était inoffensif pour nos enfants !? Pourtant mon fils a développé à cause du COVID-19 la maladie du syndrome multi-inflammatoire (MIS-C) ! »

À travers sa publication, Grégory souhaitait également avertir les autres parents de la dangerosité du virus chez les enfants :

« Je n’étais pas préoccupé par le COVID-19 jusqu’à ce que j’aie mon propre fils touché par la maladie, agonisant sur son lit d’hôpital, en hyperventilation avec ces fonctions cardiaques et respiratoires atteint de manière critique, me demandant de rentrer à la maison en gémissant»

Source : RTL
Plus d'articles