À 50 ans, elle accouche d'une adorable petite fille et réalise enfin son rêve de devenir mère

3 749partages

En Angleterre, une quinquagénaire a donné naissance à une petite fille en mars dernier. La mère de famille attendait ce moment depuis un grand nombre d’années.

Kelly Clark, 51 ans, a toujours rêvé de fonder une famille. Mais cette dernière n’a jamais eu l’occasion de rencontrer la bonne personne. Elle a décidé de faire un bébé toute seule à l’aide d’une fécondation in vitro et un don de sperme.

À l’aube de son 50e anniversaire, la Britannique a décidé de se rendre dans une clinique spécialisée dans la fécondation in vitro (FIV) basée à Athènes. À cette époque, les médecins lui ont dit qu’elle aurait besoin d’un don de sperme pour devenir mère. Le transfert d’embryon s’est déroulé quatre mois plus tard.

Crédit Photo : SWNS

Elle accouche d’une petite fille

Par miracle, cette dernière est tombée enceinte douze jours après la FIV. Au total, elle a dépensé 4 763,94 euros pour réaliser son souhait le plus cher : celui de donner la vie. Sa petite fille Lyla Rae Clarke a pointé le bout de son nez le 31 mars 2021.

Crédit Photo : SWNS

Crédit Photo : SWNS

Dans une interview accordée au quotidien britannique Metro, Kelly a déclaré que ses parents étaient inquiets à l’idée qu’elle devienne mère à cet âge. Ils pensaient qu'elle pourrait perdre son emploi, avoir des difficultés financières et que le processus pourrait avoir un impact sur sa santé et son bien-être.

Aujourd’hui, les grands-parents sont complètement fous de leur petite fille. Sans surprise, ces derniers apportent une aide précieuse à leur fille.

Crédit Photo : SWNS

Crédit Photo : SWNS

De son côté, Kelly admet que le quotidien d’une maman solo peut parfois être très difficile : « Je ne mentirai pas et ne dirai pas que c'est facile d'être une mère célibataire », a-t-elle confié au site d’information. Mais cette fatigue se volatilise dès qu’elle pose les yeux sur son enfant. 

« Mais Lyla est un ange absolu (…) J’ai une chance incroyable. C’est le bébé parfait. Je n'arrive toujours pas à y croire et je suis constamment submergée par la joie d'être enfin maman à 51 ans ».

Crédit Photo : SWNS

Crédit Photo : SWNS

Source : Metro