Interview : Pascal Sancho, expert montagne, nous livre ses conseils pour passer de bonnes vacances au ski

Bouton whatsapp

Alors que les stations de sports d’hiver s’apprêtent à accueillir de nouveau des touristes impatients, Pascal Sancho, ancien secouriste de haute montagne, nous livre, en partenariat avec INTERSPORT, de précieux conseils afin de « profiter de cette liberté retrouvée »

L’attente fut longue !

Sevrés de piste et de glisse après une année noire due à la pandémie de Covid-19, les amateurs de skis vont enfin pouvoir retrouver les joies de la montagne à l’occasion de la réouverture des remontées mécaniques.

Si certains ont d’ores et déjà pu regoûter en avant-première à ces plaisirs, à l’occasion des vacances de la Toussaint, la majorité des touristes qui viendront garnir les rangs des stations de ski est attendue pour cet hiver.

Et nombreux sont ceux qui trépignent d’impatience à l’idée de retrouver les pistes.

Parmi ces derniers, nul doute que l’on retrouvera Pascal Sancho, un grand amoureux de la montagne que nous avons rencontré.

La montagne est une « notion de partage, notamment en famille avec les enfants »

Ancien secouriste de montagne au sein des CRS de la police nationale - une expérience qu’il relate dans ses deux premiers ouvrages intitulés Bravo papa et Ligne de crêtes -, cet homme de 59 ans connaît les sommets mieux que personne.

La montagne n’a donc plus de secret pour lui et s’il l’apprécie tant c’est parce qu’elle implique, selon lui, « cette notion de partage, notamment en famille avec les enfants ».

Comme de nombreux Français, il aime se rendre dans les stations afin d’y pratiquer différentes activités mais - déformation professionnelle peut-être ? - le plaisir, rappelle-t-il, doit s’accompagner de vigilance pour s’éviter des vacances cauchemardesques.

Pour un séjour en famille, Pascal Sancho préconise ainsi « des activités qui vont se dérouler sur des pistes et des itinéraires balisés par la station ». Il cite la pratique « intemporelle » de la luge et bien évidemment le ski.

En outre, la sortie en raquettes demeure à ses yeux une bonne activité à faire en famille car elle « permet de sortir un peu du cadre des remontées mécaniques tout en restant en sécurité sur la station ».

« Les gamins ne doivent pas skier seuls et être livrés à eux-mêmes »

Si Pascal Sancho insiste tant sur la sécurité et la vigilance, c’est parce que son expérience en montagne l’a amené à être confronté parfois à des situations quelque peu cocasses, pour ne pas dire plus et notamment avec les enfants, qui demeurent les plus vulnérables.

Comme cette fois-là, dans une station de ski des Pyrénées, où il a « récupéré un gamin, qui devait avoir 8/10 ans, en bord de piste » avec « les skis montés à l’envers ».

Crédit photo : INTERSPORT

Si, heureusement, « l’anecdote se termine bien », elle témoigne des incidents qui peuvent arriver sur les pistes, en cas de négligence.

« On l’a ramené à ses parents mais ça rappelle quand même à tout le monde que les gamins ne doivent pas skier seuls et être livrés à eux-mêmes », raconte-t-il ainsi.

Comme le rappelle Pascal Sancho, le meilleur moyen d’éviter ce genre de désagrément, c’est de bien se préparer au préalable en privilégiant notamment « un matériel de ski adapté à la taille de la personne et réglé par les professionnels de la station ».

C’est pourquoi notre ex-secouriste conseille aux touristes de se « rapprocher de tous les services de la station pour connaître les conditions du moment » et ce dès leur arrivée.

« Profiter de cette liberté retrouvée », après la pandémie de Covid 19

Par ailleurs, poursuit-il, « il faut des bonnes chaussures quelle que soit l’activité, des sous-vêtements adaptés », « un ensemble pantalon-veste adapté à l’activité hivernale », « ou encore les lunettes de soleil » sans oublier bien sûr l’accessoire indispensable, le « casque ».

Pascal Sancho rappelle qu’il est primordial d’écouter votre corps pour « adapter votre activité à l’envie et à la forme du moment ». « N’oubliez pas l’échauffement avant chaque activité, c’est vraiment important », précise-t-il encore.

En bref, faire preuve de « bon sens pour éviter la mauvaise anecdote qui transforme les vacances en une chose un peu plus pénible ».

Enfin, le meilleur conseil que l’on pourrait peut-être donner serait de prendre le temps de découvrir la région que vous visitez car les séjours au ski, ce n’est pas uniquement de la glisse, c’est aussi « les bons restaurants d’altitude et le chocolat chaud avec les gamins ».

Pascal Sancho et INTERSPORT vous donnent donc « rendez-vous dans nos montagnes pour vous faire plaisir » et « profiter de cette liberté retrouvée ».

Le message est passé !

Pour en savoir plus sur l'univers de Pascal Sancho, découvrez ses livres Bravo Papa et Ligne de Crête aux éditions Mareuil.

Bouton whatsapp