« C'est de l'incivisme » : à Paris, les rues jonchées de masques entraînent la colère des éboueurs

20Kpartages

Après les mégots de cigarette et les déchets divers, les rues de Paris sont maintenant jonchées de masques usagés. Une situation préoccupante et irresponsable qui alerte les éboueurs.

Crédit photo : @JouanAnne1

Pour se protéger contre le coronavirus, il est maintenant utile, voire obligatoire, de porter un masque. Avec une durée de vie de 4 heures, il sera nécessaire de porter environ trois masques par jour pour être protégé durant une journée entière.

Si les Parisiens respectent cette règle, ils sont moins nombreux à faire attention à leurs déchets. Depuis le déconfinement, de nombreux masques usagés ont été découverts dans les rues de la capitale.

Cette situation a été rapportée par les éboueurs de Paris. Sur Twitter, un employé a exposé sa colère avec des photos à l'appui. « Aucun respect. Nous sommes éboueurs, mais nous avons une famille. Ce n'est pas compliqué de jeter ça dans une poubelle de rue », a-t-il écrit. Un agent d'entretien a également rapporté avoir ramassé jusqu'à 12 masques sur une seule rue de Paris.

En plus d'entraîner une nouvelle forme de pollution, le risque de contamination s'accentue lorsqu'un masque est jeté par terre plutôt que déposé dans une poubelle. « C'est de l'incivisme ! C'est un danger potentiel pour les éboueurs et les citoyens lambda. Imaginez un gosse qui passe et qui jouerait avec des déchets », s'est exclamé Régis Vieceli, du syndicat CGT du nettoyage de Paris.

Crédit photo : @GuillaumePannet

Pour limiter ce danger sanitaire et environnemental, le ministère de la santé a dévoilé des consignes claires. « Il faut continuer à protéger les autres et penser aux agents de propreté qui ont été là pendant tout le confinement, affirme Paul Simondon, adjoint chargé de la propreté à Paris. L'idéal pour les gants et les masques, c'est de les enfermer dans un sac plastique et de jeter ce sac au bout de 24h. En faisant cela, on prend soin de tout le monde ».

Source : BFMTV
Plus d'articles