À Paris, l'exposition « Le rire de Cabu » rend hommage au dessinateur de Charlie Hebdo à travers plus de 350 caricatures

Une exposition pour rendre hommage à la carrière et au talent exceptionnels de Cabu, l’un des plus grands dessinateurs de presse des dernières décennies, se tient à partir d’aujourd’hui à Paris.

Crédit : LP / Delphine Goldsztejn

Publicité

Intitulée « Le rire de Cabu », cette dernière met en scène l’œuvre immense du caricaturiste, assassiné en 2015 par des terroristes lors d’un attentat dans les locaux de la rédaction de Charlie Hebdo, à travers plus 350 dessins originaux.

C’est l’occasion parfaite pour se replonger dans le travail de celui qui a bercé le quotidien de plusieurs générations de lecteurs grâce à sa vision décalée de la France sur des thématiques telles que la société, la consommation, les jeunes, les femmes, les Parisiens, les villes).

On y découvrira aussi ses différents combats comme l’écologie, le pacifisme ou encore, sans doute le plus célèbre d’entre eux : liberté d’expression. Cette exposition apparaît également comme un clin d’œil à l’Histoire, alors que se tient en ce moment même dans la capitale le procès des attentats de janvier 2015.

L’exposition est ouverte du 9 octobre au 19 décembre

Afin que le plus grand nombre de personnes puissent venir découvrir les croquis de Cabu, l’exposition est gratuite pour tous. Elle est hébergée à l’hôtel de ville de Paris et organisée en collaboration avec Véronique Cabu, l’épouse du défunt dessinateur.

Les puristes pourront notamment y retrouver quelques-uns de ses personnages les plus connus à l’instar de Dorothée, Catherine, l’Adjudant Kronenbourg, Grand Duduche, le Beauf et bien d’autres encore. Bref, les visiteurs seront imprégnés comme jamais par l’esprit de Cabu, dont la carrière aura duré plus 60 ans.

Enfin, pour donner envie à tous de s’exprimer avec un crayon à la main et peut-être se découvrir une nouvelle vocation, sachez qu’un espace spécialement dédié à la caricature est mis en place au sein de l’exposition.

Le public pourra par exemple y prendre part à des ateliers autour du dessin de presse et de la caricature. Et personne ne sera laissé sur le côté puisque même les plus jeunes (de 7 à 12 ans) auront à disposition un livre de jeu. De leur côté, les enseignants de passage pourront recevoir une brochure permettant de préparer des visites scolaires.

Source : actuParis
Plus d'articles