Abandonnée à sa naissance en raison de son albinisme, elle est aujourd'hui mannequin pour Vogue

Atteinte d'albinisme - ce qui lui donne un teint de peau très pâle et la rend extrêmement sensible à la lumière - Xueli Abbing a surmonté beaucoup d'obstacles dans sa vie pour réaliser son rêve de devenir mannequin. C'est la belle histoire du jour.

L’histoire de Xueli Abbing est celle d’une belle revanche sur la vie !

Cette jeune mannequin albinos de 16 ans défile aujourd’hui pour de grands couturiers, apparaissant notamment dans le prestigieux magazine de mode Vogue.

Un début de carrière parfait pour cette Néerlandaise qui revient pourtant de loin, tant sa vie a démarré de la pire des manières.

Née en Chine à une date qu’elle ignore, elle a en effet été abandonnée dès la naissance par ses parents biologiques, en raison de son albinisme, considéré par beaucoup de Chinois comme une malédiction.

À l’époque, la politique chinoise de l’enfant unique engendrait beaucoup d’abandons lorsque les nouveau-nés étaient atteints de maladies génétiques.

Crédit photo : Kurt Geiger 

Abandonnée à la naissance parce qu'elle était albinos, Xueli Abbing est aujourd'hui mannequin et parcourt le monde

Déposée devant la porte d’un orphelinat, elle a passé les trois premières années de sa vie dans cet établissement, où le personnel lui a donné le prénom de Xue Li, littéralement « neige belle ».

Trois ans plus tard, elle a été adoptée par une femme néerlandaise qui avait déjà une fille et est partie vivre aux Pays Bas.

Sa nouvelle mère a fait le choix de garder son prénom qui lui correspondait si bien et Xueli a donc véritablement démarré sa vie, au sein d’un foyer aimant.

C’est par hasard qu’elle a embrassé une carrière dans le mannequinat, comme elle l’a récemment expliqué à la BBC.

Vers l’âge de 11 ans, elle a ainsi participé au défilé d’une styliste, connaissance de sa mère, qui venait de lancer une collection pour les enfants atteints de handicap.

Pour Xueli, ce fut une révélation et le début de l’aventure du mannequinat !

Repérée, elle fut ensuite invitée pour une séance photo dans le studio londonien de Brock Elbank et l’un des clichés postés sur Instagram a éveillé la curiosité de l’agence néerlandaise Zebedee Talent, qui œuvre pour que les personnes souffrant d’un handicap soient représentées dans l’industrie de la mode.

Dès lors tout s’est enchaîné pour Xueli puisque l’une des photos prises à Londres chez Brock Elbank a été publiée dans le magazine Vogue Italia dans son édition de juin 2019.

Depuis, la jeune adolescente travaille avec de grands couturiers et continue d’attirer les photographes.

Crédit photo : Jett Van Gaal

Crédit photo : Biel Capllonch

Crédit photo : Rob Jansen

Mais pas question pour elle de ne faire que des photos habituellement réservées aux personnes albinos, qui campent trop souvent des anges ou encore des fantômes.

Au contraire, elle entend profiter de son métier pour rappeler que bien que différente, elle a droit au même traitement que tout le monde.

Elle souhaite également sensibiliser au maximum sur sa maladie encore très mal perçue dans certaines parties du monde.

Une belle leçon de vie !

Crédit photo : Reiny Bourgonje

Crédit photo : Luxvisualstorytellers