Ce cheval se rend dans des hôpitaux où il réconforte les patients en fin de vie

1 381partages

Depuis 2016, un cheval et son dresseur parcourent chaque année des centaines de milliers de kilomètres à travers l’Hexagone pour se rendre dans des hôpitaux. Sur place, l’animal réconforte les patients en de vie.

Souvenez-vous! En 2018, nous vous racontions l’histoire de Peyo, un cheval thérapeute doté d’une immense empathie. L’étalon appartient à Hassen Bouchakour, un cavalier émérite spécialisé dans le dressage et les spectacles équestres.

Il y a cinq ans, ce dernier a créé l’association Les Sabots du Cœur. Accompagné de son maître, Peyo apporte du réconfort aux malades en fin de vie dans les hôpitaux. Sa présence est un véritable rayon de soleil pour les pensionnaires.

Crédit Photo : Les Sabots du Cœur / Jessica Rodrigues

Sans surprise, Hassen Bouchakour est très fier de son protégé. Selon ses dires, Peyo a toujours été attiré par les personnes affaiblies physiquement ou moralement bien avant la création de l’association.

Peyo, le cheval qui réconforte les patients en fin de vie

Sur son site Internet, le dresseur explique que son cheval est capable de détecter les cancers et tumeurs chez l’être humain. C’est peut-être pour cette raison que l’animal choisit les personnes qu’il souhaite réconforter.

Pour ce faire, le mammifère arpente les couloirs de l’hôpital et se positionne devant la porte de la chambre. Ensuite, il lève la patte pour indiquer à son propriétaire qu’il a choisi son patient.

Lorsqu’il se retrouve face à un malade, Peyo fait preuve d’une extrême douceur: il se laisse caresser alors que ce dernier n’apprécie pas les câlins en temps normal. Vous l’aurez compris, l’étalon veille sur ses patients et adore passer du temps à leurs côtés.

Crédit Photo : Les Sabots du Cœur / Jessica Rodrigues

Crédit Photo : Les Sabots du Cœur /Jessica Rodrigues

Aujourd’hui, l’animal âgé de seize ans continue sa mission. Chaque mois, l’équidé accompagne vingt malades en fin de vie. Depuis deux ans, Peyo se rend régulièrement à l’hôpital de Calais, où le personnel du service de soins palliatifs le considère comme un membre de leur équipe.

Au total, Hassen et son cheval parcourent chaque année des centaines de milliers de kilomètres pour rendre visite à des personnes malades. De son côté, le bel alezan est suivi de près par une équipe médicale de 32 personnes en Belgique, comme le rapportent nos confrères de France 3.

Crédit Photo : Les Sabots du Cœur /Jessica Rodrigues

Crédit Photo : Les Sabots du Cœur /Jessica Rodrigues

Pour rappel, le cavalier et son cheval interviennent à la demande de professionnels de santé.

Crédit Photo : Les Sabots du Cœur /Jessica Rodrigues