Après l'attentat de Nice, des musulmans ont assisté à la messe de la Toussaint en soutien aux catholiques

39Kpartages

Ce 1er novembre, lors du dimanche de la Toussaint, des centaines de musulmans se sont joints aux catholiques dans les églises, afin d'apporter leur soutien après l'attaque terroriste survenue à Nice.

Jeudi dernier, trois personnes ont été assassinées dans une basilique à Nice, lors d'un attentat terroriste. Pour montrer leur soutien aux catholiques face à cette cruauté, de nombreux musulmans ont multiplié les actes de solidarité.

Crédit photo : François Nascimbeni

Lors du dimanche de la Toussaint, des centaines d'imams et de personnes de confession musulmane ont rejoint les catholiques pour prier dans les églises de France.

Des imams dans les églises

À Valence, en Auvergne, une partie de la messe a été filmée pour montrer la présence de musulmans dans l'église. L'imam Lahouary Siali était présent et a tenu à s'exprimer lors de la cérémonie à propos des terroristes de Nice.

« Ces gens sans esprit ni raison veulent faire une autre interprétation du Coran, a-t-il affirmé. Nous la récusons fermement. Nous n'avons mandaté personne, n'avons donné aucune procuration à quiconque pour parler à notre plaque. Au nom de quelle philosophie, de quelle spiritualité, tu viens ôter la vie à des gens innocents ? »

À Blois, dans le Loir-et-Cher, des musulmans sont venus de tout le département pour s'unir dans la cathédrale. À Toulouse, dans l'église Saint-Esprit-de-Bagatelle, une prière en arabe a été prononcée.

Des mouvements de solidarité depuis jeudi

Ces actions d'unité ont commencé dans le pays depuis jeudi. Depuis l'attaque terroriste, les mouvements de solidarité se sont multipliés partout en France.

Dans le Calvados, des musulmans étaient présents lors d'une messe dédiée aux victimes de l'attentat de Nice.

Des rassemblements ont également eu lieu afin de protéger des monuments religieux, comme ce fut le cas à Lodève, dans l'Hérault, où des musulmans ont décidé de protéger la cathédrale Saint Fulcran.

« Nous venons symboliquement protéger la cathédrale. On nous reproche de ne pas réagir quand il y a des attentats, on se fait insulter », avait déclaré un musulman sur place.

Source : bfmtv
Plus d'articles