Arnaque : attention à ces faux vendeurs de calendriers, ce détail permet de les démasquer

Bouton whatsapp

Alors que les fêtes de fin d’année approchent à grands pas, de faux vendeurs de calendriers font également leur retour. Dès lors, comment s’en protéger ? Suivez le guide !

C’est bien connu, à l’approche des fêtes de fin d’année, la vente de calendriers en porte-à-porte se multiplie dans l’Hexagone. Et cette période est une véritable aubaine pour les malfaiteurs.

À voir aussi

Alerte aux arnaques sur le pas de la porte

En effet, ces derniers n’hésitent pas à se faire passer pour des éboueurs ou des pompiers pour arnaquer leurs cibles. Face à cette situation, la gendarmerie des Hautes-Pyrénées a publié le 7 novembre dernier un message d’alerte sur Facebook.

«La tournée des calendriers 2023 a déjà commencé et des escrocs en profitent pour soutirer de l’argent aux personnes vulnérables», peut-on lire dans la publication, repérée par nos confrères de Marie-France.

«C’est une arnaque saisonnière, typique de la fin de l’année. Des malfaiteurs se font passer pour des pompiers, des éboueurs, des agents communaux ou des facteurs pour vendre des calendriers».

Crédit Photo : istock

Les gestes à adopter pour les repérer

De son côté, la direction de l’information légale et administrative a dressé une liste de gestes à adopter pour démasquer les arnaqueurs. Dans un premier temps, il est vivement conseillé «de ne pas laisser entrer un inconnu à l’intérieur de votre domicile».

Vous avez également le droit de demander au vendeur «sa carte professionnelle». Mais ce n’est pas tout ! Le site Service-public.fr recommande de vérifier le logo officiel qui figure sur le calendrier : «Si ce n’est pas le cas, cela peut être un faux», précise la gendarmerie.

Enfin, les démarcheurs ne sont pas autorisés à réclamer une somme. Dès lors, si un vendeur vous impose un montant ou se montre insistant, comptez le 17 ou le 112 pour alerter les autorités, explique le site du gouvernement.

Source : Marie-France
Bouton whatsapp