Atteinte de trisomie 21, Louise, 5 ans, a été refusée par un club de vacances

47Kpartages

Une enfant trisomique de 5 ans refoulée d’un centre de vacances, en raison de son handicap. Ses parents ne décolèrent pas.

C’est une mésaventure qui rappelle hélas à quel point le quotidien des enfants handicapés s’avère compliqué !

Publicité

Un couple de parents, dont la fille est atteinte de trisomie 21, vient d’en faire l’amère expérience.

Le week-end dernier, alors qu’ils venaient d’arriver dans un camping du Sud-ouest, Rémy et Caroline ont voulu inscrire leur fille Louise, 5 ans, aux activités proposées sur place.

Jusqu’ici rien d’anormal, mais quand le papa accompagne son enfant à l’inscription, l’animatrice chargée de l’accueil lui oppose un refus car Louise porte… une couche.

Crédit photo : Louise and co.

« Un goût amer d’injustice et de colère »

« Spontanément, elle a dit « oui » avant de regarder Louise (…) On n’a même pas eu le temps de répondre quelque chose de l’ordre « ne vous inquiétez pas pour la couche », tout de suite elle a dit « ah et puis si on ne peut pas la surveiller un instant, il risque d’y avoir un problème ». Vous sortez du chalet puis vous versez votre larme avec un goût amer d’injustice et de colère », raconte ainsi Rémy, interrogé par nos confrères de RMC.

Bien qu’ils soient habitués à ce genre de réaction face au handicap de leur fille, les parents de la petite Louise sont tout de même tombés des nues, devant ce refus injustifié.

« On s’était dit qu’il n’y aurait pas de problème. On parle d’un mini-club, les activités, c’est jouer avec des ballons », explique Rémy qui ne décolère pas.

Il faut dire que le quotidien de ces jeunes parents n’est pas toujours simple avec le handicap de Louise et le fait de confier cette dernière aux animateurs du camping aurait pu leur permettre de se reposer un peu.

« Évidemment, la trisomie 21 n’est pas le plus lourd des handicaps mais, malgré tout, vous avez besoin de moment de répit tout au long de l’année. Des moments où vous pouvez prendre du temps pour vous, pour votre couple et puis des moments de repos, où vous prenez juste du temps pour vous à ne rien faire ou à faire quelque chose qui vous repose », confie le jeune papa.

Le couple a partagé sa mésaventure sur Facebook et a reçu de très nombreux messages de soutien.

Source : RMC
Plus d'articles
À lire aussi