Tous les deux atteints du cancer, une femme et son fils guérissent ensemble

28Kpartages

En automne 2016, Vici Ribgy est diagnostiquée avec un cancer colorectal de stade 4. Quelques mois après, son fils George apprend qu'il a une leucémie. Quatre ans plus tard, cette mère et son fils réussissent tous les deux à vaincre leur maladie.

À 40 ans, Vici Rigby apprend qu'elle a un cancer. Quatre mois plus tard, c'est son fils George qui est diagnostiqué : « Quand je suis tombée malade, j’étais sous le choc et ma première pensée a été pour mes garçons. Quand George a été diagnostiqué, le sol s’est dérobé sous mes pieds une seconde fois », confie Vici. La maman doit subir pendant 4 ans une lourde chimiothérapie ainsi qu'une chirurgie. Avec le traitement, les pronostics de George et Vici s'améliorent, et 3 ans et demi après, Vici apprend sa guérison.

Worcestershire Acute Hospitals N

Quand les médecins annoncent à Vici qu'elle est guérie, elle est sous le choc : « Vous pensez que ce jour ne viendra jamais. Quand vous êtes malade, vous restez dans votre routine à l’hôpital et planifiez votre vie autour de cela. Et tout à coup, vous êtes guéri et vous pouvez penser à l’avenir, réserver des vacances et prévoir des activités sans être inquiet », explique-t-elle. Suite à la guérison de Vici, la famille décide de déménager à Bromsgrove, près de Birmingham en Angleterre.

Worcestershire Acute Hospitals N

Même s’ils ont déménagé, les parents de George ont décidé de le laisser dans le même hôpital et de parcourir 350 kilomètres d'allers-retours par mois : « Le personnel de l’hôpital Worcester était brillant. Les soins étaient exceptionnels et c'est pour cette raison qu'on ne voulait pas transférer George. Nous sommes vraiment reconnaissants, ils sont comme une deuxième famille pour nous », confie Vici.

Malgré ces années difficiles, George a pu retrouver une enfance normale : « Il est vraiment actif et ne se plaint jamais. Il joue au foot, va à la piscine et est très bon élève à l’école », félicite Vici. La famille a gardé contact avec les médecins, qui continuent de les soutenir.

Source : Mirror
Plus d'articles