Au Groenland, des scientifiques de la NASA ont capturé des images impressionnantes de la fonte des glaces

Mi-août, des scientifiques de la NASA ont observé le Groenland à bord d’un avion, et ont capturé des images impressionnantes de la fonte des glaces. L’île composée de banquise est actuellement recouverte de grandes flaques d’eau.

Crédit photo : Jim Haffey / Kenn Borek Air

Depuis ces dernières années, le Groenland fond de plus en plus vite. En conséquence de la fonte des glaces, l’eau se déverse dans la mer, ce qui provoque la montée du niveau de l’eau. Selon les scientifiques, le niveau de l’océan va augmenter de plusieurs mètres au fil des années, menaçant les générations futures.

Le Groenland est une île composée de glace grande de 8,2 millions de kilomètres carrés. En 2021, la superficie fondue du Groenland a atteint le triste record de 1 million de kilomètres carrés.

« Ce qu’il est important de savoir, c’est que toutes les grandes années de fonte ont eu lieu au cours des deux dernières décennies. La fonte au Groenland devient de plus en plus extrême chaque décennie, en raison de l’interférence humaine avec le climat », a déclaré Mashable Willis, un scientifique de la NASA qui étudie les calottes glaciaires et les océans.

Crédit photo : Jim Haffey / Kenn Borek Air

Ces derniers temps, le climat se réchauffe de plus en plus vite et les vagues de chaleur sont plus extrêmes et plus nombreuses. Cet été, fin juillet et mi-août, deux vagues de chaleur se sont abattues sur le Groenland. Ces températures extrêmes ont provoqué la fonte d’une grande superficie de la calotte glaciaire, qui faisait trois fois la taille du Texas. En un mois, plus de 800 000 kilomètres carrés de banquise ont fondu.

De la pluie a également été observée pour la première fois cet été au Groenland.

Des grandes flaques d’eau au Groenland

En août, le scientifique de la NASA Josh Willis a survolé le sud-ouest du Groenland à bord d’un avion. Sa principale mission consistait à larguer des capteurs dans la mer autour de l’île, afin de mesurer la température dans l’océan qui se réchauffe de plus en plus. Au cours de son vol, Josh Willis a repéré de grandes flaques d’eau sur le Groenland, créées par la fonte de la banquise.

Sur les photos prises par le scientifiques, on peut voir des grandes zones bleues, qui sont appelées des « marécages de neige ». À cet endroit, la neige est saturée d’eau, et le tout coule ensuite dans l’océan.

Le scientifique et son équipe ont avoué qu’ils ne s’attendaient pas à voir le Groenland dans cet état. Le capitaine de l’équipage, Jim Haffey, a confié avoir été « stupéfait », car il n’avait jamais rien vu de tel.

« Jim survole la calotte glaciaire depuis 25 ans et il a tout vu, a affirmé Josh Willis. En tant que scientifique, je veux toujours examiner les données avant de croire quelqu’un sur parole. Cette fois, les enregistrements racontaient la même histoire que le pilote. »

Source : Mashable