Aux Etats-Unis, des volontaires passent la fête nationale dans les refuges pour rassurer les chiens effrayés par les feux d'artifice

Par
28 192
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Aux Etats-Unis, le 4 juillet est synonyme de fête nationale. Si de nombreux Américains sortent les drapeaux, font griller les barbecues et font péter les feux d’artifices, certains ont décidé de passer cette journée dans des refuges animaliers pour tenir compagnie aux chiens, généralement effrayés par le bruit des pétards.

En effet, la prolifération des feux d’artifice ne passe jamais inaperçu et le bruit qu’ils font a l’inconvénient de faire paniquer et stresser les chiens. Ainsi, depuis l’année dernière, des volontaires ont décidé de s’inscrire au programme « Calming the Canines », organisé dans les deux établissements de Maricopa County Animal Care and Control (MCACC), à Phoenix dans l’Arizona.

L’an dernier, ils n’étaient pas moins de 300 bénévoles à tenir compagnie aux chiens : « C’était très touchant de voir comment la communauté répondu à cet appel » confie Ben Swan, directeur de développement des refuges.

MCACC

Un succès qui a conduit le MCACC a étendre ce programme après le 4 juillet : « Beaucoup de participants ont développé une relation avec le refuge, et sont revenus pour aider le personnel, voire même pour adopter un animal ».

Auprès de The Dodo, Amy Engel, bénévole, raconte que certaines personnes leur chantent des chansons, d’autres leur font de la lecture ou alors leur prodiguent des soins, ou discutent avec eux.

MCACC

Grâce à cette attention de tous les instants, les chiens étaient ravis et étaient concentrés sur leur lien avec les bénévoles plutôt que les feux d’artifices qui détonnaient à l’extérieur.

MCACC

Une initiative que l’on pourrait voire naître en France lors du 14 juillet. Si vous avez un chien chez vous et que les feux d’artifices résonnent dehors, veillez à bien les garder à l’intérieur loin des fenêtres et dans une pièce où il n’entendra pas trop les explosions.

Mettre la télé ou la radio à un volume fort, pour masquer le bruit extérieur, peut être aussi une bonne idée. Le promener toute la journée pourrait aussi le fatiguer et donc le rendre moins réceptif et attentif au bruit extérieur.

Source : The Dodo
États-Unis Chiens Refuge
Commentaires