En Floride, un lamantin mutilé avec l'inscription « Trump » sur la peau a été découvert en mer

2 674partages

Une enquête a été ouverte pour mettre la main sur le ou les responsables de cet acte de violence. Aux États-Unis, le lamantin est une espèce protégée. Sa mise en danger est considérée comme un crime fédéral. Une récompense a été offerte.

Un lamantin a été retrouvé mutilé en Floride. Crédit : Jeff Stamer/ Shutterstock.

En pleine fracture sociale et politique, les États-Unis s’affrontent entre Républicains et Démocrates. L’invasion du Capitol il y a quelques jours démontre à nouveau la division du pays et ce, jusque dans les mers et océans.

C’est une bien triste nouvelle que d’apprendre que les révoltes politiques se répercutent sur la biodiversité marine outre-Atlantique. Dimanche 10 janvier, dans une rivière de Floride, un lamantin mutilé a été découvert par Hayley Warrington, la capitaine d’un bateau de pêche. Elle décide de faire une vidéo et des photos pour montrer les dégâts.

« Nous ne voyons généralement pas de lamantins être harcelés de la sorte, raconte la capitaine au Sarasota Herald Tribune. J’ai commencé à le documenter pour que nous puissions le signaler. C’est pourquoi j’ai les photos et la vidéo ».

Une récompense offerte

Le lamantin mutilé en Floride. Crédit : Hayley Warrington.

Sur les documents pris par Hayley Warrington, on y découvre avec effroi l’inscription « Trump » en lettre capitale, gravée sur la peau dorsale de l’animal.

Les autorités nationales et floridiennes ont lancé une enquête, tandis que le Centre pour la diversité biologique offre une récompense de 5000$, soit 4100€, à quiconque aurait des informations sur le ou les responsables(s) de cet acte.

Les services de la faune indiquent toutefois que le lamantin n’aurait pas été gravement blessé « car il semble que le mot ait été écrit avec des algues sur le dos de l’animal ». Une nouvelle indication qui s'oppose à la thèse initiale du Centre pour la diversité biologique qui annonçait que le mot avait été « sculpté » dans la peau du lamantin.

Le lamantin est une espèce protégée

Le lamantin est une espèce protégée dans l’ensemble des États-Unis. La loi en vigueur en Floride, très stricte, stipule qu’il est interdit de « gêner, agresser, persécuter ou déranger que ce soit intentionnellement ou par accident » les lamantins.

« Les lamantins ne sont pas des panneaux d’affichage, rappelle Jaclyn Lopez, directrice du Centre de Floride, et les gens ne devraient pas jouer avec ces animaux sensibles et en périls pour quelque raison que ce soit ». Puis, de continuer « il est clair que quiconque peut s’en prendre à ce gentil géant inoffensif est capable de graves violences ».

De son côté, Elizabeth Fleming, militante pour les espèces sauvages, ajoute : « je suis écœurée de voir qu’on peut faire du mal à une créature sans défense pour faire passer ce qui me semble être un message politique ».

Source : New York Times