Victoire pour les joueuses de beach-handball, désormais autorisées à troquer leur bikini contre des shorts ajustés

875partages
Bouton whatsapp

Après une vive polémique déclenchée cet été, les joueuses de beach-handball ont gagné leur combat : elles sont désormais autorisées à porter des shorts à la place des traditionnels bikinis.

C’est une petite victoire pour les joueuses de beach-handball. Auparavant, les sportives étaient obligées de porter un bas de bikini pendant leurs matchs.

À voir aussi

Une obligation jugée sexiste par les joueuses, qui ont dénoncé l’inégalité présente entre les hommes et les femmes dans ce sport. En plus de cette différence entre les genres, le bas de bikini était considéré comme dégradant et peu pratique.

Crédit photo : AFP

Le 25 juillet dernier, lors d’un match de beach-handball opposant la Norvège à l’Espagne, l’équipe norvégienne a participé à la compétition en troquant ses bikinis par des shorts. En enfreignant le règlement de la Fédération internationale de handball, l’ensemble de l’équipe a écopé d'une amende de 1 500 euros, ce qui a provoqué une vive indignation dans le domaine du sport.

Beach-handball : des shorts à la place des bikinis

Quelques mois plus tard, les revendications des joueuses ont finalement été entendues. La Fédération internationale de handball a modifié son règlement début octobre et autorise dorénavant les joueuses à porter des shorts à la place des bas de bikinis. Le haut du corps reste le même : des débardeurs ajustés, obligatoires pour les hommes et les femmes.

« C’est bon pour le jeu, mais tout d’abord, c’est bon pour les femmes et la façon dont nous les traitons dans le sport. Il s’agit d’une étape à la fois réelle et symbolique », a déclaré Kare Geir Lio, président de la Fédération norvégienne de handball.

Crédit photo : Wikimedia Commons

Si les joueuses pourront désormais porter des shorts, ces derniers devront néanmoins être « courts et serrés » contrairement à ceux des hommes, qui doivent arriver à dix-centimètres au-dessus de la rotule, sans être trop amples. Une petite victoire dans le monde du sport et dans la lutte des inégalités hommes-femmes.

Source : Le Monde
Bouton whatsapp