L'équipe de France féminine de beach handball ne veut plus porter de bikini pendant ses matches

3 664partages

L’équipe de France féminine de beach handball a demandé à sa fédération le droit de choisir sa tenue lors des matchs. Les joueuses françaises voudraient privilégier le short au bikini.

Les équipes de France masculine et féminine de beach handball. Crédit : hbpc.eu

Tout comme leurs collègues norvégiennes qu’elles ont soutenues lors de la dernière polémique au championnat d’Europe, les beach handballeuses françaises ne veulent plus jouer en bikini.

Alors que les beach handballeuses norvégiennes avaient été sanctionnées d’une amende pour avoir porté un short lors d’une compétition, les Françaises demandent désormais à être libres de choisir leur tenue.

C’est dans un courrier adressé à la Fédération française de handball vendredi que l’équipe de France féminine, soutenue par leur entraîneuse Valérie Nicolas, a fait cette demande.

« Des joueuses ne se sentent pas à l’aise avec le bikini. Elles doivent sauter, courir, tourner… Les gardiennes font des parades en écartant les jambes. Lors des cycles menstruels, le port du bikini ne laisse pas le choix des protections à utiliser. Le port du bikini est un complexe pour certaines, et les tenues des hommes apparaissent plus confortables pour jouer », indique Valérie Nicolas dans le courrier.

La Fédération française apporte son soutien aux joueuses

Crédit : Icon Sport/ Anthony Dibon

Des arguments convaincants qui poussent les joueuses françaises à demander le choix de leur tenue. Si elles ne demandent pas l’interdiction du bikini, les Françaises demandent en revanche la liberté de choisir sa tenue, que cela soit le short ou le bikini.

« Faire la potiche ne m’intéresse pas trop, les joueuses non plus. [...] Pour le beach handball, on veut que l'intérêt soit porté sur le sportif, pas sur le bikini », explique Valérie Nicolas chez nos confrères du Parisien.

Dans un communiqué relayé par l’Équipe, le bureau directeur de la Fédération française de handball a apporté tout son soutien aux joueuses, faisant part de son « désaccord de fond sur l’obligation du port d’une tenue unique de beach handball », indiquant par ailleurs qu’il « continuera d’œuvrer réglementairement auprès de l’IHF et de l’EHF (les fédérations mondiales et européennes) pour modifier ces règlements dans le sens d’un plus grand respect du libre arbitre des athlètes ».

Les règles concernant les tenues des athlètes féminines font beaucoup parler et les délégations espèrent enfin du changement. Affaire à suivre.

Source : Le Parisien