Figure emblématique de la forêt de Laigue, le cerf Black a été abattu lors d'une chasse à courre

6 559partages

Il était devenu une célébrité de la forêt de Laigue, dans l’Oise, à tel point que les photographes locaux l’avaient surnommé Black. Ce cerf, âgé de 8 à 9 ans, doté d’une ramure de 18 cors, a trouvé la mort le samedi 4 janvier 2020 lors d’une chasse à courre.

L’association « Abolir la vénerie aujourd’hui » (AVA) dénonce le « sacrifice d’un symbole » et estime que la chasse de l’animal n’a pas été réalisé selon les règles de la vénerie.

Deux témoins présents dans la forêt ce jour-là affirment que les chasseurs de l’équipage Rivecourt pourchassaient un jeune cerf avant qu’ils ne tombent sur Black. Auprès de France 3, Stanislas Broniszewski, l’un des membres de l’association, raconte : « Il est plus beau que celui qu’ils chassaient, alors ils décident de le débusquer lui. Aucun statut particulier ne protège ce genre d’animal: il est justement plus vulnérable en raison de sa beauté ».

Face aux chasseurs et leurs chiens, Black s’enfuit, traverse un étang à la nage, se coince les bois contre un grillage avant de se retrouver à leur merci.

Selon l’association, « la vénerie interdit de poursuivre plus d’un animal par chasse ». Ce que réfute la Fédération des chasseurs de l’Oise qui explique, auprès d’Oise Hebdo, que cette règle n’est que « de bon sens » destinée à optimiser la forme des chiens d’un équipage.

Quoiqu’il en soit, Black est bien mort et cette nouvelle a fortement ému les amoureux de nature de la forêt de Laigue, mais également Laurence Rossignol, sénatrice de l’Oise, qui a fait part de son écoeurement sur Twitter.

La pratique de la chasse à courre est étroitement surveillée dans les forêts de Laigue et de Compiègne par les membres d’AVA qui suivent les chasseurs afin de filmer des potentielles infractions.

Plus d'articles