Bornéo : un hibou petit-duc a été revu pour la première fois depuis sa découverte il y a 125 ans

Alors qu’il n’avait pas été revu depuis sa découverte il y a 125, des chercheurs ont aperçu un hibou petit-duc en Malaisie. Cette trouvaille a permis aux scientifiques d’en savoir plus sur cet oiseau aux grands yeux oranges.

Le petit-duc Rajah est une espèce de hibou qui a été découverte en 1892 par l’ornithologue Richard Bowdler Sharpe. Il a nommé l’oiseau ainsi en l’honneur de Rajah de Sarawah, qui régnait sur Bornéo dans les années 1800. Ce hibou assez petit possède un front plissé, des grandes stries noires sur la poitrine et des yeux perçants.

Crédit photo : Getty Images

Cependant, il n’avait jamais été revu depuis sa découverte il y a 125 ans, jusqu’à ce que des chercheurs le retrouvent au cœur d’une forêt en Malaisie.

Un hibou très rare aux yeux oranges découvert à Bornéo

Le technicien Keegan Tranquillo menait une exploration dans cette forêt montagneuse afin d’étudier l’évolution des oiseaux en Malaisie, quand il a aperçu ce petit hibou niché au creux d’un arbre.

« Dans un coin de sombre, où il y avait beaucoup de végétation, ce hibou s’est envolé pour revenir peu de temps après. C’était un coup de chance, il est revenu à cet endroit précis », a-t-il déclaré.

Crédit photo : Andy Boyce

Pour documenter le hibou sans le déranger ou l’effrayer, les scientifiques ont pris soin de le prendre en photo. Selon les chercheurs, cet animal appartiendrait à une nouvelle espèce encore inconnue, car il possède des yeux plus grands et plus oranges que le hibou observé en 1892.

Ainsi, les biologistes les ont catégorisé dans deux espèces : le petit-duc Rajah, qui a les yeux oranges, et celui de Sumatra, qui a les yeux jaunes.

« Si nous ne le documentions pas sur-le-champ, cet oiseau aurait pu disparaître à nouveau. J’ai ressenti une énorme excitation, et un peu d’incrédulité, quand j’ai vu l’oiseau pour la première fois et que j’ai réalisé ce que c’était », raconte Andy Boyce, doctorant à l’Université du Montana.

Le petit-duc Rajah, un hibou menacé

Selon les chercheurs, cet oiseau n’a pas été vu depuis si longtemps car sa densité est très faible. De plus, ils ne connaissent pas encore l’endroit exact de son habitat, et l’oiseau vit la nuit, ce qui le rend plus difficile à repérer. À cause de la déforestation, du changement climatique et de la production d’huile de palme, le hibou est une espèce menacée.

« Pour protéger cet oiseau, nous avons besoin d’une solide compréhension de son habitat et de son écologie. Nous ne pouvons pas conserver ce dont nous ignorons l’existence. Les espèces animales disparaissent si vite que nous perdons probablement des espèces dont nous ne connaissions même pas l’existence », a déclaré Andy Boyce.

Crédit photo : Andy Boyce

Avec seulement deux observations à plus d’un siècle d’intervalle, les scientifiques n’en savent pas encore suffisamment sur le petit-duc Rajah. Après être revenu sur les lieux tous les jours pendant deux semaines, Andy Boyce n’a finalement pas réussi à retrouver l’animal.

Source : Daily Mail