Covid-19 : des infirmières inventent une « Main de Dieu » pour lutter contre l'isolement des malades du Covid-19

9 916partages

Au Brésil, un groupe d’infirmières a créé une « Main de Dieu » à partir de gants en latex. Cette invention unique permet aux malades du Covid-19 de se sentir moins seuls en ressentant un semblant de contact humain.

Les hôpitaux du Brésil sont débordés par la pandémie de Covid-19. Le pays, qui a franchi la barre des 337000 morts, est le deuxième pays au monde à être le plus touché par la maladie. L’hôpital Sao Carlos n’échappe pas à la vague de malades et les infirmières peinent à accorder suffisamment de temps à chaque patient.

Pour que les malades du Covid-19 se sentent moins seuls, un groupe d’infirmières de cet hôpital a confectionné un système unique.

Une « Main de Dieu » en latex pour apporter du réconfort

Les infirmières ont confectionné une « Main de Dieu », pour que leurs patients aient un semblant de compagnie. Cet objet a été créé avec les moyens du bord, puisque les soignantes ont rempli des gants en latex d’eau tiède, et les ont attaché aux mains des patients. Ainsi, les malades peuvent avoir la sensation de tenir la main d’un autre être humain.

Crédit photo : Semei Araujo Cunha

« Nous avons décidé de le faire comme une sorte d’affection, de câlins, d’humanisation, comme si quelqu’un lui prenait la main, et aussi pour adoucir les extrémités qui étaient très froides. Tout cela a été fait dans un souci d’affection, de confort et de soins pour le patient. Il ne suffit pas d’être professionnel, il faut aussi être empathique », a déclaré Semei Araujo Cunha, l’une des infirmières.

L’idée est venue de Lidiane Melo, qui travaille dans un hôpital au nord de Rio de Janeiro. L’infirmière avait déjà utilisé cette technique l’année passée car elle ne parvenait pas à mesurer la saturation d’un patient, dont la main était trop froide.

Des malades du Covid-19 isolés

Cette invention a pour principal objectif de lutter contre l’isolement des malades du Covid-19 et leur apporter du réconfort. En effet, les patients sont isolés et séparés de leurs proches pendant plusieurs semaines. Ils sont ainsi plongés dans une profonde solitude et ne peuvent voir que le personnel médical, qui manque souvent de temps pour leur tenir compagnie.

« C’est très triste et déchirant pour tout le monde. Les patients sont hospitalisés, intubés, sans contact avec leur famille, sans contact avec personne. On ne leur parle plus que par téléphone ou visio, ils n’ont pas de câlins. S’ils n’ont pas de visites, les patients deviennent vulnérables », continue l’infirmière.

La photo de la « Main de Dieu » a été publiée sur les réseaux sociaux et est rapidement devenue virale. De nombreux internautes ont salué l’idée des infirmières.

Source : Positivr
Plus d'articles
À lire aussi