La Bretagne épargnée par la canicule, Twitter s'en donne à coeur joie

Par
3 610
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Relativement épargnés par la vague de chaleur qui touche la France, les Bretons ont répondu avec humour aux internautes ayant émis le souhait de trouver refuge chez eux.

Nos confrères farceurs du Gorafi ne croyaient pas si bien dire en affirmant, ironiquement, que la Bretagne allait fermer ses frontières devant l’arrivée massive de Français fuyant la canicule.

Alors que la France traverse actuellement une vague de chaleur d’une rare intensité, beaucoup d’internautes ont en effet préféré prendre la chose avec humour en ironisant sur l’opportunité de se réfugier dans la région bretonne, où l’épisode caniculaire sera plus clément que dans le reste du pays.

« La Bretagne n'a pas vocation à accueillir toute la misère climatique de France »

Sur twitter, la douceur du climat breton en a ainsi inspiré plus d’un, donnant lieu à des demandes dignes de « réfugiés climatiques », souhaitant s’établir sur place.

Ce à quoi, beaucoup de Bretons ont répondu, non sans un certain humour bienvenu.

Si certains de ces derniers – à l’image du journaliste Samuel Étienne - se disent prêts à accueillir leurs compatriotes en proie aux fortes chaleurs, d’autres en revanche voient d’un mauvais œil cet hypothétique afflux et préfèrent s'en amuser.

C’est le cas notamment de ce twittos qui - en reprenant une formule bien célèbre utilisée jadis par l’ex-président Nicolas Sarkozy – déclare que « la Bretagne n'a pas vocation à accueillir toute la misère climatique de France ». 

Toujours sur twitter, une autre internaute refuse, avec ironie, que la Bretagne, constamment moquée pour son climat pluvieux, accueille des gens qui n’ont de cesse de la dénigrer. Même son de cloche, cariacture à l'appui, chez le compte BreizhOfficiel.

La région est même comparée par un certain Issam Selmi au petit village gaulois d’Astérix, qui résiste encore et toujours à l’envahisseur.

Vous l’aurez compris, les plaisanteries sur la Bretagne vont bon train en cette période de canicule.

Notons tout de même que la région bretonne, bien qu’épargnée, devrait tout de même connaître des températures assez chaudes en fin de semaine, à partir de jeudi. Le mercure devrait ainsi monter au-delà des 30 degrés à Rennes et Brest. Rien à voir toutefois avec les températures ressenties dans le reste du pays, où pas moins de 53 départements ont été placés en vigilance orange.

VIDEO : Air Canada : une passagère s'endort durant son vol et se réveille seule dans l'avion
Source : Twitter
Canicule Bretagne Chaleur Twitter
Commentaires