Report du brevet des collèges : les élèves pourront le passer en septembre

2 637partages

Lors d’une conférence de presse tenue dans la soirée du lundi 24 juin, Jean Michel-Blanquer, le ministre de l’Education, a annoncé que les épreuves du brevet des collèges, prévues initialement les 27 et 28 juin, étaient reportées au 1er et 2 juillet à cause de la canicule.

L’épisode caniculaire qui s’abat cette semaine sur la France va laisser des traces, et pas seulement sur le plan physique, mais aussi sur le plan institutionnel. En effet, Jean-Michel Blanquer a déclaré que le brevet des collèges sera reporté au 1er et 2 juillet afin de « garantir la sécurité des élèves de troisième et les bonnes conditions de passage de cet examen ».

Le brevet des collèges reporté à cause de la canicule. Crédit photo : Shutterstock / AimPix

Une décision qui s’applique seulement aux élèves de la France métropolitaine, tandis que ceux des territoires d’outre-mer le passeront bel et bien cette semaine.

Cependant, cette décision risque de bousculer un peu le programme de nombreux collégiens. En effet, beaucoup avaient prévu de partir en vacances dès ce week-end avec leurs familles et ne pourront pas se rendre disponibles les 1er et 2 juillet.

Ainsi, ce matin, Jean-Michel Blanquer a assuré que « les circonstances familiales justifiées seront un critère suffisant pour passer le brevet à la session de septembre ». Parmi ces circonstances, les élèves qui ont un titre de transport qui n’est pas annulable, en guise de preuve.

Le calendrier risque d’être assez perturbé et beaucoup de collégiens devraient s’inscrire à la session de septembre. Un bouleversement nécessaire pour le ministre de l’Education qui met l’accent sur la santé des élèves et les bonnes conditions de l’examen :

« Et que n’aurait-on dit si jeudi et vendredi nous avions eu des élèves dans des situations de santé éventuellement graves ? Et que n’aurait-on dit si des milliers d’élèves avaient été dans des situations en réalité de complètement rater leur examen ? Parce qu’au-dessus de 40 degrés, c’est quand même très difficile de se concentrer et de donner le meilleur de soi-même » a-t-il conclu.

Dernières news