À 4 ans, une petite fille trisomique devient l'égérie d'une marque de vêtements pour enfants

21Kpartages

Cara, âgée de quatre ans et souffrante du syndrome de Down, est devenue un modèle pour des marques de vêtements en Angleterre. Et pourtant dès sa naissance, les médecins l'avaient condamné à une vie courte.

La famille de Cara n’aurait jamais imaginé que leur petite fille trisomique de quatre ans serait aussi longtemps en vie jusqu’à devenir l'égérie d'une marque de vêtement pour enfants. Leur fillé née avec le syndrome de Down, ses parents ont été informés par des médecins qu’elle n’aurait jamais une vie normale. Pourtant c’est le contraire qui semble se dessiner. En effet, la petite Cara Brown n'allait pas être comme les autres enfants, elle devait devenir mannequin.

Les médecins avaient diagnostiqué chez elle une maladie génétique causée par la présence de tout ou une partie d'une troisième copie du chromosome, ceci 21 heures après sa naissance. La nouvelle a été un grand choc pour les parents, Meryn, 37 ans, et Duncan, 40 ans, car un examen fait 12 semaines plus tard avait confirmé que les chances de vie Cara étaient faibles.

Crédit photo: Photography by Us / Mercury / Cara et sa petite sœur Jessica 

Le couple, Meryn et Duncan, qui habite dans la ville de Buckingham, en Angleterre, avaient eu le cœur brisé quand on leur a informé que Cara serait submergée par des conditions médicales permanentes, y compris des problèmes cardiaques.

La maman de Cara a annoncé que sa fille avait défié les probabilités, non seulement en marchant et en parlant, mais aussi en modélisant dans des catalogues et des campagnes publicitaires. La petite fille a réussi à avoir un agent et est devenue une figure publicitaire pour les marques de vêtements pour enfants. Elle est le mannequin de la gamme de vêtements « Little Green Radicals » et fait de la publicité pour une campagne contre le syndrome de Down.

 Crédit photo: Photography by Us / Mercury Press

Sa maman s’explique et informe que Cara est loin d’être cette petite fille que les médecins avaient condamnée avec une vie courte et clinique : « Ils la présentent comme une chose vraiment négative et parlent simplement de beaucoup de problèmes médicaux », a expliqué Meryn. « Quand on vient de vous présenter une longue liste de problèmes que votre enfant va avoir, c'est très effrayant et une chose terrifiante à entendre » ajoute la maman.

Crédit photo: Photography by Us / Mercury

Cara est maintenant impliquée dans une campagne, « Downright Amazing », pour éduquer les sages-femmes et les médecins à informer les parents que leur enfant est trisomique de manière sensible. L'idée de lancer sa carrière de mannequin est venue lorsque la famille a voulu lutter contre le stéréotype de la condition, montrant les enfants sous un jour positif.

Source : Metro
Plus d'articles