Catherine Laborde : le témoignage émouvant sur sa maladie, « entre Alzheimer et Parkinson »

2 642partages

Ce dimanche 4 septembre, l'ancienne présentatrice de la météo Catherine Laborde est réapparue sur TF1 lors d'un entretien avec « Sept à Huit », dans lequel elle s'est confiée sur sa maladie.

Après 30 ans de carrière, Catherine Laborde a présenté son dernier bulletin météo sur TF1 le 1er janvier 2017. Des années après, l'ancienne présentatrice est revenue sur le petit écran le temps d'un reportage, afin de parler de sa santé. Atteinte de la maladie à corps de Lewy, l'ancienne présentatrice souffrante revient sur sa dernière apparition à l'écran.

Publicité

« Cela me semble loin. C'est la maladie qui va l'emporter. C'est dommage, j'aurais bien aimé que ça dure encore longtemps », a-t-elle confié.

Une maladie « entre Parkinson et Alzheimer »

Le diagnostic est tombé il y a maintenant 6 six ans. Catherine Laborde est atteinte de la maladie à corps de Lewy, une pathologie « entre Parkinson et Alzheimer ». Pertes de mémoire, troubles de l'équilibre, tremblements incontrôlables, perte de repère dans l'espace... De nombreux symptômes qui rendent la vie difficile au quotidien.

Crédit photo : TF1

« Quand vous me demandez si je vais bien, je vous dirai que quelques fois oui, et quelques fois, cela ne va pas très bien. C'est un état extrêmement pénible, comme si j'avais un poids à porter. J'ai des pertes de mémoire sans arrêt. Là, je viens de vous parler et je ne me souviens plus de ce que j'ai dis une demie-heure plus tôt. On ne sait plus qui on est, on ne sait plus où on est », a affirmé l'ancienne présentatrice.

Un soutien inconditionnel de son mari

Dans son témoignage, Catherine Laborde revient sur son quotidien, et notamment sur sa relation avec Thomas Stern, son mari.

« C'est très compliqué d'aider quelqu'un qui a cette maladie. Il y a ce danger que l'aidé prenne la place de l'aimé. J'aimerais l'entraîner encore pour faire des balades. Il y a un temps qui est terminé. Avant cette maladie, je ne le savais pas. Je ressens un désespoir total, comme un enfant qui a perdu, comme une personne qui n'a plus de lien avec l'extérieur. »

Dorénavant, elle doit toujours sortir accompagnée par ses proches. Elle affirme les reconnaître, mais nuance ses propos. « Je ne sais pas qui est dans une pièce, qui s'en va ou y entre. Je les reconnais et à la fois, je ne les reconnais pas. C'est les deux », confie-t-elle.

En 2018, Catherine Laborde a sorti un premier livre appelé « Trembler », où elle raconte l'évolution de sa maladie. Le 8 octobre prochain, un nouveau livre écrit avec son mari sera publié, nommé « Amour malade. Quand aimer devient aider ».

Source : LCI
Tf1
Plus d'articles