Ce garçon de 13 ans ouvre une boulangerie : à chaque cupcake vendu, un offert aux sans-abri

Par
1 280
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Il sait cuisiner, il est généreux, il est pour un monde meilleur… mais du calme mesdames, il n’a que 13 ans ! Ce jeune garçon, originaire de Washington D.C., s’est en effet servi de ses talents pour faire acte de générosité auprès des plus démunis avec un concept des plus originaux : à chaque cupcake vendu, il en offre un aux sans-abri !

Michael C. Platt adore deux choses : Martin Luther King et les cupcakes. En effet, il imagine déjà des moyens de lutter pour obtenir la justice et a même mémorisé des statistiques sur l’inégalité des revenus et la faim dans le monde. Aussi, il porte une grande importante à la pâtisserie, son autre grand centre d’intérêt.

Facebook / michaeldesserts

Et c’est à ses 11 ans, quand ses parents se décident à lui offrir une paire de Toms pour son anniversaire, que Michael a une illumination : Pourquoi ne pas ouvrir une boulangerie qui fonctionnerait sur le principe des Toms, c’est-à-dire, pour chaque cupcake, gâteau ou biscuit vendu, un autre offert aux sans-abri et aux affamés ?

Et c’est alors, que deux fois par mois, ce jeune garçon a commencé à se rendre notamment dans des refuges pour victimes de violence conjugale et dans des logements de transition à McPherson Square à Washington D.C. pour distribuer ses cadeaux.

Désormais âgé de 13 ans, Michael aime particulièrement distribuer des gâteaux aux enfants. Grand fan de cupcakes, il pense que chaque enfant devrait en avoir, selon lui, cela fait partie de l’enfance.

Facebook / michaeldesserts

Facebook / michaeldesserts

Facebook / michaeldesserts

Facebook / michaeldesserts

Il a surnommé son entreprise « Michaels Desserts » (Les desserts de Michael) en prenant soin d’enlever l’apostrophe, afin de rappeler qu’il cuisine pour les autres et non pour lui.

« J’ai toujours voulu avoir un but pour ce que je fais […] Il s’agit avant tout d’aider les gens, non seulement à avoir un but personnel mais aussi à penser à la façon dont cela touche d’autres choses ».

Et si Michael peut passer du temps sur ses pâtisseries, c’est aussi grâce à sa mère, qui lui enseigne à la maison. En effet, sa mère a quitté son poste de conseillère auprès des parents d’élèves afin de s’occuper de Michael à plein temps. Michael s’est retiré de l’école publique après avoir été diagnostiqué d’épilepsie en sixième. Les crises étant devenues trop graves et trop fréquentes, l’école à la maison était devenue la seule solution.

Facebook / michaeldesserts

Le jeune garçon fait alors des gâteaux pour des particuliers, mais également pour des évènements tels que des anniversaires ou des mariages, bien que la demande la plus courante soit qu’il produise des gâteaux pour les anniversaires à proximité. De temps en temps, il cuisine aussi pour recueillir des fonds pour des groupes à but non lucratif luttant contre la faim. Un bel acte de générosité.

Cupcakes Boulangerie
Commentaires