Après les océans, le créateur d'Ocean CleanUp nettoie les rivières avec des péniches à énergie solaire

16Kpartages

La lutte pour la défense des causes environnementales est pour certain un sacerdoce. Boyan Slat, le jeune inventeur et entrepreneur néerlandais, en fait une lutte personnelle et déploie toute sa créativité pour un environnement plus sain. Après son idée de nettoyer les océans, il vient de créer des péniches solaires qui nettoient les rivières de toute leur impureté et saleté, notamment les déchets plastiques.

Âgé aujourd’hui de 25 ans, le jeune inventeur et entrepreneur néerlandais, Boyan Slat s’attaque aux problèmes de pollution depuis 11 ans. À l'âge de 16 ans, il avait fait un voyage en plongée et a été consterné de voir plus de plastique que de poisson sur la côte. Depuis il s'est juré qu'il allait faire quelque chose à ce sujet. Il n’avait pas une idée précise de son projet. Il ne savait pas qu’il lancerait le projet « The Ocean Cleanup » deux ans plus tard et créerait un appareil flottant passif qui collecte le plastique.

Crédit:Instagram/theoceancleanup

Ne s’arrêtant pas à cela, il a récemment créé des péniches à énergie solaire pour sortir les plastiques hors des rivières et les empêcher de pénétrer dans les océans.

Le jeune Boyan avait lancé « The Ocean Cleanup » avec pour mission de développer une technologie de pointe qui pourrait débarrasser les océans du plastique et notamment démonter et nettoyer le Great Pacific Garbage Patch, une étendue de débris marins qui s'étend de la Californie au Japon.

Après avoir pensé qu'il était préférable de commencer à la source, son organisme sans but lucratif « The Ocean Cleanup » a créé une péniche fonctionnant à énergie solaire qui peut nettoyer 110 tonnes de déchets par jour.

Son bateau de nettoyage des rivières, nommé "The Interceptor", aspire les débris des rivières et les ramène à terre pour être recyclées. Une telle barge peut collecter jusqu'à 110 tonnes de déchets qui, autrement, iraient dans les eaux océaniques chaque jour et réduiraient ainsi considérablement la quantité de déchets qui atteignent réellement les océans.

Crédit:Instagram/theoceancleanup

Avec cette idée ingénieuse, le problème de la pollution des océans peut être résolu à la source et le plastique n'atteindra pas les eaux océaniques ouvertes.

Des péniches « Interceptor » sont attendues dans chacun des fleuves les plus pollués du monde d'ici 2025. Mais pour l'instant, ils travaillent déjà au nettoyage de la rivière Klang à Kuala Lumpur, en Malaisie, et du drain Cengkareng à Jakarta, en Indonésie.

Crédit:Instagram/theoceancleanup

« Notre équipe est restée ferme dans sa détermination à résoudre d'immenses défis techniques pour arriver à ce stade », a déclaré Boyan. « Bien que nous ayons encore beaucoup de travail à faire, je suis éternellement reconnaissant pour l’engagement et le dévouement de l’équipe à la mission et j’ai hâte de poursuivre la prochaine phase de développement. » a-t-il souligné.

« The Ocean Cleanup » a également un projet précédent qui est toujours en cours et qui cible le Great Pacific Garbage Patch (le Vortex de déchets du Pacifique).

Plus d'articles