Pendant un mois, cette tortue malade, recueillie par une fondation, a déféqué des dizaines de déchets plastiques

5 751partages

Du plastique et du nylon ont été retrouvés dans les excréments d’une tortue rescapée. C'est la dramatique histoire que l'on vous raconte aujourd'hui.

Véritable fléau à l’échelle planétaire, la pollution plastique n’en finit plus d’empoisonner la faune marine.

Dernier exemple en date, celui d’une tortue de mer malade, dont le tube digestif était rempli de déchets. Repêché très affaibli au large de la capitale argentine, Buenos Aires, le 29 décembre dernier, l’animal a en effet déféqué des dizaines d’objets en plastique et en nylon, pendant un mois.

Crédit : Fundacion Mundo Marino 

Juste après avoir été retrouvée, la tortue avait été confiée à la « Fundacion Mundo Marino », spécialisée dans la protection et la conservation des animaux marins.

Très vite, les volontaires de cette fondation ont découvert des quantités impressionnantes de plastique dans le tube digestif du reptile, en radiographiant son abdomen.

Les vétérinaires lui ont donc administré un traitement facilitant le transit intestinal, afin que l’animal puisse expulser ces déchets dangereux pour sa santé.

Après un mois durant lequel elle n’a eu de cesse de déféquer du plastique, la tortue va désormais beaucoup mieux et se nourrit désormais d’algues et de laitue, un régime davantage adapté à son espèce.

L’association se montre d’ailleurs très optimiste quant à ses progrès et envisage de la relâcher à la mer incessamment sous peu.

Ce n’est pas la première fois que la fondation se voit confier une tortue mal en point avec le ventre rempli de plastique, cette année. Si l’un des spécimens avait pu être pris en charge à temps, le deuxième n’a en revanche pas eu cette chance et a succombé.

Source : Fundacion Mundo Marino
Plus d'articles