Il passe de longues heures dans la forêt et rapporte des photos d'écureuils extraordinaires

24Kpartages

En tant qu’artistes, les photographes font souvent preuve d’une grande créativité. Et le russe Vadim Trunov n’échappe pas à la règle. En effet, il est passé maître dans l’art de capturer des écureuils sauvages en pleine forêt. Mais il fait bien plus que réaliser de simples clichés en installant des objets qui les attirent et parvient ainsi à les mettre en scène de manière extraordinaire.

Crédit : Vadim Trunov

Pour réussir son pari créatif et immortaliser les écureuils dans leur élément, Vadim Trunov utilise notamment un panier rempli de nourriture potentielle trouvée dans les environs. Cela lui permet de les faire venir dans le champ de son objectif. Cette méthode éveille également la curiosité d’autres animaux et offre au photographe la possibilité de capturer toutes sortes d’interactions entre différentes espèces présentes dans la forêt. Évidemment, aucune de ses photos n’est truquée et toutes les positions prises par les écureuils sont véritablement authentiques.

Des photos qui demandent beaucoup de patience

En général, au moment où il prend la photo, le russe ne se trouve jamais à plus de 5 mètres du sujet. Cette courte distance lui permet de réaliser des gros plans incroyables sur lesquels on peut observer les écureuils sous les moins détails. Mais pour arriver là et que la faune locale ose s’aventurer si proche du photographe immobile, une longue attente est nécessaire. Une fois que les animaux arrivent, il faut être particulièrement réactif et sublime afin de capturer chaque scène sans pour autant influencer leur comportement. Bref, il s’agit là d’une vraie performance et en voyant la beauté du résultat final, on imagine aisément les heures de travail qu’il y a derrière.

Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des plus beaux clichés de Vadim Trunov. Pour celles et ceux qui adorent le concept et souhaitent en voir davantage, rendez-vous sur le compte Instagram du photographe.

Crédit : Vadim Trunov

Crédit : Vadim Trunov

Crédit : Vadim Trunov

Crédit : Vadim Trunov

Crédit : Vadim Trunov

Crédit : Vadim Trunov

Crédit : Vadim Trunov

Crédit : Vadim Trunov

Crédit : Vadim Trunov

Crédit : Vadim Trunov

Crédit : Vadim Trunov

Crédit : Vadim Trunov

Source : 35photo
Plus d'articles
À lire aussi