Ce peintre du XIXe siècle est passé maître dans l'art de représenter les vagues et la mer

967partages

La mer exerce une fascination sur nous, par sa beauté et sa fureur. Le peintre Ivan Konstantinovich Aivazovsky en était vraiment passionné et il a réussi, grâce à son talent, à la retranscrire sur toile de manière sublime. Peintre du XIXe siècle, il a réalisé d'étonnantes œuvres d'art représentant des navires en mer.

Crédit : Ivan Konstantinovich Aivazovsky

À voir aussi

Sa spécialité et ce pourquoi il est mondialement reconnu ? Les vagues. En effet, elles sont souvent la partie la plus impressionnante de ses tableaux. Il faut dire qu’elles sont si légères et translucides qu’elles paraissent presque réelles. Les paysages marins de Ivan Konstantinovich Aivazovskya sont vraiment spectaculaires, ils sont célèbres pour la façon dont ils capturent l'essence magnifique et reprennent à la perfection les caractéristiques des eaux agitées, recréant ainsi les expressions de l’océan.

Le peintre russo-arménien, qui était un artiste très prolifique, a créé plus de 6000 tableaux, dont la moitié a comme sujet les navires et la mer. Et ce goût particulièrement prononcé pour ce milieu n’est pas vraiment surprenant quand on sait qu'il était originaire de Crimée et né dans la ville portuaire de Feodosia. Au cours de sa vie, il est devenu célèbre en Russie et à l'étranger pour la qualité de sa peinture et sa capacité à peindre des décors très réalistes. Il est notamment devenu le premier non-Français à recevoir la Légion d'honneur.

Des vagues très réalistes

Ce qui distingue les peintures de paysages marins d'Aivazovsky des autres est sa capacité à reproduire à la fois l'intensité et le mouvement. Il suffit d’observer attentivement l’un de ses tableaux pour se rendre compte à quel point ils sont détaillés. Mais ce n’est pas tout ! Ivan Konstantinovich Aivazovsky joue également avec les couleurs, simulant les effets de la lumière du soleil filtrant à travers les eaux pour un rendu hors-norme. Les amateurs d’art y verront sans doute une ressemblance avec le travail de Johannes Vermeer sur le clair-obscur.

Crédit : Ivan Konstantinovich Aivazovsky

Crédit : Ivan Konstantinovich Aivazovsky

Crédit : Ivan Konstantinovich Aivazovsky

Crédit : Ivan Konstantinovich Aivazovsky

Crédit : Ivan Konstantinovich Aivazovsky

Crédit : Ivan Konstantinovich Aivazovsky

Crédit : Ivan Konstantinovich Aivazovsky

Crédit : Ivan Konstantinovich Aivazovsky

Crédit : Ivan Konstantinovich Aivazovsky

Source : deMilked