Cet écolier de 15 ans sauve un enfant de 15 mois d'une noyade et devient le héros de son quartier

48Kpartages

À 15 ans, Ryley Ferguson a réalisé un acte héroïque en sauvant de la noyade un petit enfant de 15 mois qui était sur le point de couler dans un canal près de sa maison à Knottingley, West Yorkshire, en Angleterre.

Son geste de saveur a fait de lui un héros. Ryley Ferguson, un adolescent de 15 ans, était en train de faire sa promenade quotidienne avec ses deux chiens quand il a repéré le jeune de 15 mois dans l'eau du canal près de sa maison à Knottingley, West Yorkshire, en Angleterre.

Crédit image : SWNS/Rylan Ferguson, 15 ans, tenant le petit Reggie après l'avoir sauvé de la noyade dans un canal

Comme dans un film, il s’est débarrassé de ses chaussures et de son manteau pour aller à la rescousse du tout-petit Reggie Hampton qui coulait au fond du canal. Heureusement il a réussi à sauver l’enfant de 15 mois d’une noyade. Son acte a été salué par tous les gens du quartier. Rebecca Hampton, la mère de Reggie, le présente comme son « ange gardien » et appelle les habitants du quartier à honorer le sauveur de son fils du prix Mirror Pride Of Britain. « Ryley n'a pas hésité quand il a su que la vie de Reggie était en jeu », témoigne la jeune maman de 33 ans.

De son côté, l’héroïque écolier déclare : « Je suis tellement heureux d'avoir été là et d'avoir réussi à plonger à temps pour le sauver ».

Sur le média Mirror, Ryley Ferguson raconte comment s’est passée la scène et ce qui lui a fait agir. « Je n'ai pas eu le temps de penser, j'étais juste en train de marcher avec mes chiens quand je l'ai vu tomber. J'ai enlevé mes chaussures et mon manteau - c'était un pur instinct à ce moment-là ».

« Tout est arrivé en une fraction de seconde. Soudain, j'étais au fond du canal et j'ai réussi à l'attraper. J'étais assez calme mais l'eau était si froide que mon cœur battait la chamade ».

« En fin de compte, tout ce qui comptait, c'était qu'il allait bien. Si je suis passé trente secondes plus tard, il aurait pu mourir. Je devais le sauver », renchérit le héros

Crédit image : SWNS/Reggie Johnson a été sauvé après sa chute dans un canal

Après avoir récupéré le petit dans le canal, l’adolescent de 15 ans a reçu un coup de main de la part de deux hommes pour sortir indemne du canal avec le petit enfant. « Ne t'inquiète pas, je t'ai sauvé » a-t-il ensuite lancé à l’enfant qui pleurait. La maman de Reggie n’était au courant de rien, elle travaillait dans le jardin. Ce n’est qu’après coup qu’elle a reçu la nouvelle que son fils se serait noyé sans le sauvetage de Ryley Ferguson.

Informée par un voisin, la jeune maman n’en revenait pas, elle témoigne : « le monde s'est arrêté pour moi à ce moment-là, j'étais complètement sous le choc ».

Crédit image : SWNS/Maman Rebecca Hampton, 33 ans, avec Reggie

« J'ai commencé à crier pour lui, ça a dû durer quelques minutes tout au plus, mais ça m'a semblé une éternité. Je ne peux pas vous dire le soulagement quand j'ai vu mon beau garçon. »

« Je ne remercierai jamais assez Ryley, je lui ai donné une carte avec de l'argent mais aucun argent au monde ne couvrira ce qu'il a fait pour moi », déclare Rebecca.

Amy, la maman de Ryley, cuisinière de métier, était au travail au moment du sauvetage et ne pouvait pas croire ce qui s'était passé. Elle souhaite également voir Ryley Ferguson recevoir un prix Pride of Britain.

« C'est très agréable que tant de personnes l'aient nommé », a-t-elle déclaré. « Nous sommes très fiers de lui. »

Crédit image : SWNS/ Ruby Ferguson, Amy, Michael et le héros Ryley

La petite sœur de Ryley s’est aussi prononcée : « J'ai été choqué au début, mais soulagé que Ryley ait aidé à prévenir une véritable tragédie. »

Une page gofundme mise en place par la voisine Elizabeth McPhee a permis de collecter 1 000 livres (soit 1130 euros). Mais Ryley a refusé tout don et a donné la somme à l'association caritative NHS.

Le conseiller local Tom Gordon a déclaré : « Notre ville est extrêmement chanceuse d'avoir un garçon comme Ryley. C'est un héros et il mérite d'être reconnu comme tel. »

Source : Mirror
Plus d'articles
À lire aussi