Ces photos d'orques face au coucher de soleil sont juste exceptionnelles

2 509partages

La photographe Mary Parkhill a laissé derrière elle une carrière réussie dans la publicité pour faire de ce qui était autrefois son hobby un job à plein temps. Elle est désormais connue pour ses photographies d'art axées sur les paysages naturels.

Crédit : Mary Parkhill

À voir aussi

Pour exercer sa passion au maximum, Mary Parkhill passe ses étés en Alaska à documenter les paysages tous plus fous les uns que les autres. Récemment, elle a partagé des clichés incroyables d’un groupe d’orques s’amusant à la surface de l’océan au coucher du soleil. Avec son impressionnante capacité à saisir l'instant, il est facile de comprendre pourquoi elle a fait le choix de son sens du marketing en une approche plus créative.

Mary Parkhill a réussi quelque chose d’exceptionnel en réussissant cette série de photographies montrant des orques pendant le coucher de soleil, en résulte de véritables compositions artistiques qui pourraient faire penser à des tableaux. En utilisant l'anatomie des orques, elle guide l'œil du spectateur autour de la photographie. Parfois, le nez ou la queue de l'orque est parfaitement aligné avec le soleil placé proche de l’horizon ; dans d'autres cas, ce dernier sert simplement de fond doré pour mettre en valeur ces créatures majestueuses.

Une passion pour les orques et les baleines

« Ce qui m'inspire le plus lorsque je photographie des orques, c'est leur taille, le fait de les voir dans leur habitat naturel et leur capacité à me couper le souffle » explique Mary Parkhill à My Modern Met. Elle profite de ses étés pour explorer les paysages inspirants de l'Alaska et réaliser des prises de vues absolument uniques. Habituellement basée en Pennsylvanie, elle aime particulièrement les baleines, et l'on trouve de sublimes photos d'orques et de baleines à bosse nageant dans les eaux de l'Alaska.

Voici la série de clichés shootés par Mary Parkhill :

Crédit : Mary Parkhill

Crédit : Mary Parkhill

Crédit : Mary Parkhill

Crédit : Mary Parkhill

Crédit : Mary Parkhill

Crédit : Mary Parkhill

Crédit : Mary Parkhill

Crédit : Mary Parkhill 

Plus d'articles
À lire aussi