Voici pourquoi il ne faut pas embrasser ses enfants sur la bouche, selon une psychologue

631partages
Bouton whatsapp

Aujourd’hui, la rédaction a décidé de s’intéresser à un sujet qui fait débat : peut-on embrasser ses enfants sur la bouche ?

Aujourd'hui, il n’est pas rare de croiser des parents embrasser leurs enfants sur la bouche. Sans surprise, cette marque de tendresse est assez mal vue. Et ce n’est pas l’ex-footballeur anglais David Beckham qui oserait dire le contraire.

Crédit Photo : istock

Un geste qui peut déstabiliser l’enfant

Le 14 janvier dernier, la star britannique a reçu une vague de critiques après avoir posté un cliché sur lequel il embrasse sa fille de dix ans sur la bouche. Certains utilisateurs ont pointé du doigt le comportement du sportif jugé inapproprié.

Crédit Photo : David Beckham / Instagram

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce geste divise aussi les psychologues et les psychiatres. C’est notamment le cas du docteur américain Charlotte Reznick. Cette dernière affirme que cette pratique peut déstabiliser un enfant.

Dans une interview accordée à Mirror UK, la spécialiste rappelle que «les enfants commencent à être conscients de leur sexualité entre 4 et 6 ans». C’est pourquoi le fait de recevoir un bisou sur les lèvres de la part de leurs parents pourrait «créer des liens émotionnels déroutants». Plus récemment, le pédopsychiatre français Stéphane Clergetavait déclaré sur le plateau d’RTL que «le baiser sur la bouche reste le privilège des amoureux».

Une pratique qui fait débat

De son côté, la psychologue britannique Heather Irvine-Rundle tient un discours complètement différent. Elle affirme dans les colonnes d’un média australien qu’embrasser son enfant sur la bouche n’a rien de malsain.

Crédit Photo : Istock

«Ce n’est pas du tout sexuel, et je pense que le fait que c’est quelque chose qu’on n’hésite pas à faire en public signifie qu’il n’y a rien de sombre dans ce geste». Selon elle, «on apprend aux enfants que les attouchements qui sont inappropriés sont ceux qui doivent être tenus secrets. Le type d’attouchement que l’enfant ne doit dire à personne».

Une chose est sûre, le consentement de l’enfant est primordial, comme le rappelle la psychologue.

Source : Oh my Mag
Bouton whatsapp