Cette ville alerte sur les dangers de boire l'eau du robinet à l'école

Bouton whatsapp

En début de semaine, la municipalité de Lyon a révélé la présence de traces de plomb dépassant les normes réglementaires dans l’eau du robinet de plusieurs écolesde la ville.

Boire l’eau du robinet rime avec danger dans plusieurs établissements scolaires situés à Lyon. La raison ? La municipalité a révélé la présence de traces de plomb dans quatre écoles (primaire et maternelle) de la ville, dont trois qui ont ouvert leurs portes pour cette rentrée 2023.

Crédit Photo : istock

Comme le rapporte Le Figaro, les parents ont été informés par un mot dans le carnet de liaison des enfants que l’eau du robinet n’était pas consommable. En revanche, les élèves ont toujours le droit de se laver les mains.

À noter que les écoliers ont reçu des bouteilles d’eau minérale en attendant que l’eau du robinet puisse de nouveau être consommée.

Des traces de plomb dépassant les «normes réglementaires»

Dans un communiqué, la Ville des lumières explique qu’elle «effectue des relevés et des analyses de l’eau des écoles et des crèches publiques de la ville». Selon le document, des traces de plomb «dépassant les normes réglementaires» ont été détectées dans quatre établissements.

Crédit Photo : istock

«À la suite d’analyses révélant des traces de plomb dépassant les normes réglementaires dans les écoles de Frida Kahlo, John F. Kennedy, Wangari Maathai ainsi que le groupe scolaire Eugénie Brazier (école et crèche), la ville de Lyon a mis en place son protocole de prévention pour garantir la sécurité des enfants (…) En parallèle, la municipalité travaille avec ses partenaires, la métropole de Lyon, l’agence régionale de santé et les entreprises ayant réalisé les travaux, afin de résoudre cette situation».

Des réunions avec les parents d’élèves ont été mises en place.

Source : Le Figaro
COMMENTER L'ARTICLE

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.