Au nom de la mode, Chanel abat des dizaines d'arbres pour créer un « décor naturel » à l'occasion d'un défilé

Par
3 019
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

« Il eût été préférable, et autrement innovant, de choisir d'installer le défilé directement en forêt, plutôt que de choisir d'abattre des arbres pour les faire venir à Paris », déplore France Nature Environnement. Comment leur donner tort, a priori ? Afin de créer un décor qui aurait l’air naturel, la célèbre enseigne a choisi d’abattre les arbres d’une forêt du Perche au nom de la scénographie de son défilé lors de la Fashion Week Parisienne, imaginée par l’illustre Karl Lagerfeld. Une intention qui a été hautement critiquée dernièrement.



Mauvais buzz pour Chanel ! L’entreprise voulait en mettre plein la vue à tous, mais elle a davantage fait jaser pour des raisons éthiques lors de la Fashion Week. Tandis que la marque semble la jouer eco friendly en donnant à voir chaque année de fantastiques décors imitant la nature, tout en étant vivement critiquée pour son usage de fourrure animale, condamné par tous les défenseurs de nos amies les bêtes, son abattage de dizaines d’arbres pour le bien d’un décor de défilé a réduit à néant ses espoirs de faire figure de protectrice de la nature, du moins dans un premier temps.

Karl Lagerfeld avait en effet souhaité faire défiler ses mannequins mardi 6 mars dans un décor forestier du plus bel effet, qui a beaucoup plus fait parler de lui que les vêtements arborés par les modèles pour l’occasion. Pour ce faire, des dizaines d’arbres d’une forêt percheronne ont été déracinés pour le plaisir des yeux des spectateurs.

Capture d'écran vidéo «The Fall-Winter 2018/19 Ready-to-Wear Show — CHANEL» / YouTube

Chanel a rapidement réagi aux critiques, et a parfaitement su gérer la situation en expliquant que ces arbres faisaient partie d’un plan de coupe autorisé, et qu’aucun chêne ni peuplier abattu n’était centenaire, comme cela a pu être déclaré par certains. L’entreprise s’est également engagée à planter une centaine d’arbres au même endroit, et à réintroduire « dans le circuit traditionnel de valorisation du bois naturel » après le défilé les arbres utilisés, qui seront transformés en compost ou recyclés en d’autres objets. La marque a également relevé qu’il était techniquement difficile de tenir un défilé en pleine forêt, comme a pu suggérer de le faire France Nature Environnement.

Tout est bien qui finit bien pour Chanel ?

Neuf chiens sauvés du festival de la viande de chien en Chine vont être proposés à l'adoption en France
Source : L'Obs
Chanel Écologie Environnement Arbres Fashion Week Mode
Commentaires