Condamnée à perpétuité pour meurtre, cette ancienne esclave sexuelle voit sa peine commuée grâce à la mobilisation de stars

Par
39
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Le nom de Cyntoia Brown ne vous dit peut-être rien mais cette jeune américaine, emprisonnée à vie, est en passe de devenir un symbole outre-Atlantique, alors que sa peine de prison vient d’être commuée grâce au soutien de nombreuses personnalités.

Souvenez-vous, son histoire avait ému l’Amérique et fait le tour du monde, il y a un peu plus d’un an, lorsque plusieurs stars avaient alerté l’opinion sur son emprisonnement, considéré comme injuste. La jeune femme purgeait alors une peine de prison à vie pour meurtre, depuis 11 ans, dans l’État du Tennessee.

Condamnée à la prison à vie, Cyntoia Brown va être libérée grâce au soutien de nombreuses stars. Crédit photo : capture d'écran Twitter

Les faits remontaient au mois d’août 2004. Prostituée de force alors qu’elle n’était encore qu’une adolescente mineure, la jeune femme avait en effet abattu l’un de ses clients au cours d’une passe qui avait mal tourné. Jugée pour meurtre, elle avait été condamnée en 2006 à la prison à vie.

Une sentence venant mettre un épilogue tragique à une existence misérable, au cours de laquelle le sort ne l’a jamais épargnée.

Jugée comme une adulte alors qu’elle était mineure au moment des faits

Née d'une mère alcoolique, Cyntoia fuit le foyer familial de Clarksville (Tennessee) à l’âge de 16 ans pour rejoindre Nashville, capitale de l’État. Elle y fait la connaissance d’un homme surnommé « Kuttrhoat » (« coupe-gorge »), dont elle tombe très vite sous l’emprise.

Toxicomane et violent, ce dernier ne cesse de la battre et la contraint à se prostituer. « Il m'expliquait que certaines personnes étaient nées pour être des prostituées et que j'en faisais partie », racontera Cyntoia lors de ses auditions avec la justice.

S’en suivront des mois de calvaire où elle se livrera à la prostitution, enchaînant les clients, jusqu’à cette nuit de sinistre mémoire avec les conséquences que l’on connaît.

Jugée comme une adulte, alors qu’elle était pourtant mineure au moment des faits, elle plaide la légitime défense mais le motif n’est pas retenu car elle a dérobé de l'argent et deux armes à la victime, avant de fuir la scène de crime.

Cyntoia Brown est finalement condamnée pour meurtre, prostitution et vol aggravé à une peine de prison à vie, sans possibilité de recours avant ses 67 ans.

Libérée en août 2019

Si son histoire finit rapidement dans les oubliettes des archives judiciaires du Tennessee, elle refait pourtant surface d’abord en 2011 quand un reportage lui est consacré, puis de nouveau en 2017, lorsque de nombreuses célébrités s’insurgent du sort qui lui est réservé.

À travers le hashtag #FreeCyntoiaBrown, plusieurs stars américaines, dont Rihana, Ashley Judd, Cara Delevingne ou encore Kim Kardashian lui apportent leur soutien, critiquant la décision de justice. Une pétition demandant une grâce présidentielle, recueille même plus de 600 000 signatures.

Une mobilisation qui a porté ses fruits puisque le gouverneur du Tennessee Bill Haslam a fini par admettre la dureté de la peine. Reconnaissant qu’il s’agissait d’un dossier « tragique et complexe », ce dernier a ainsi annoncé ce lundi qu'il allait commuer la peine.

Condamnée à la prison à vie, Cyntoia Brown va être libérée grâce au soutien de nombreuses stars. Crédit photo : capture d'écran Twitter

Elle « a commis, de son propre aveu, un crime horrible. Mais imposer une peine de perpétuité à un mineur est trop dur », s’est-il ainsi justifié, précisant que la jeune femme avait « pris des mesures extraordinaires pour reconstruire sa vie ».

Aujourd’hui âgée de 30 ans, Cyntoia Brown sera remise en liberté le 7 août prochain, après avoir passé quinze années derrière les barreaux. Elle restera en liberté conditionnelle jusqu'en 2029. Informée de la décision du gouverneur, elle a tenu à remercier ce dernier ainsi que toutes les personnes l’ayant soutenue et défendue, promettant de « tout faire pour justifier la confiance placée en elle ».

VIDEO : Le « violentomètre » permet aux couples de mesurer la violence dans leur relation
Source : Europe 1
Tennessee
Commentaires