Coronavirus : juif et musulman, ces deux ambulanciers prient ensemble en Israël

25Kpartages

Un très beau cliché qui nous parvient d'Israël est devenu viral ces dernières heures sur les réseaux sociaux. Focus.

C’est l’une des images fortes depuis le début de la pandémie de Covid-19 !

Un ambulancier musulman et son collègue juif qui prient ensemble, le temps d’une courte pause en Israël, au bon milieu d’une journée éprouvante où se succèdent les appels d’urgence.

La scène immortalisée dans la ville de Beer-Sheva, en Israël, résonne forcément comme un symbole dans un pays miné par plusieurs décennies de tensions religieuses, sur fond de querelles de territoires.

Les deux protagonistes, Avraham Mintz et Zoher Abu Jama, sont tous deux membres du Maguen David Adom (MDA), un service d’intervention d’urgence local, actuellement submergé par les nombreux appels au secours en cette période d’épidémie de coronavirus.

Leur mission étant principalement d’acheminer les malades vers les hôpitaux les plus proches ou dans des hôtels réservés aux patients confinés.

Crédit photo : Maguen David Adom

Crédit photo : Maguen David Adom

« Tout le monde a peur du virus, nous aussi »

Âgé de 42 ans, Avraham, papa de neuf enfants, travaille à plein temps comme ambulancier au MDA et participe également à la formation des bénévoles.

Quant à son collègue Zoher, 39 ans, il est, lui, volontaire. Ce père de famille de 7 enfants a en effet quitté temporairement son emploi de moniteur de conduite pour venir prêter main-forte aux personnels débordés.

Unis dans la difficulté de l’épreuve qu’ils traversent ensemble, les deux ambulanciers, très croyants, s’en remettent à Dieu et délivrent par là même un message de tolérance.

« Je crois que Zoher et moi, mais aussi la plupart des gens dans le monde, nous comprenons que nous devons lever la tête et prier », explique ainsi Avraham dans des propos rapportés par CNN.

Son collègue ne dit pas autre chose et rappelle à quel point leurs deux religions sont semblables. « En termes de croyances et de personnalité, nous croyons aux mêmes choses et nous avons quelque chose au commun », affirme-t-il ainsi.

Sur le front depuis le début de l’épidémie - qui a causé la mort de 11 personnes pour plus de 3 000 cas avérés en Israël -, le MDA a reçu dix fois plus d’appels qu’en temps normal ces derniers temps. Et les ambulanciers sont sur le pont au quotidien, malgré les risques qu’ils prennent.

« Ils font face au virus, en le regardant dans les yeux », indique avec fierté Eli Bin, le directeur général du MDA.

« Tout le monde a peur du virus, nous aussi, mais nous avons la conviction que tout est sous le contrôle de Dieu, nous le croyons tous les deux », préfère croire Avraham Mintz, dont la foi semble inébranlable.

« Je crois que Dieu nous aidera et que nous nous en sortirons. Nous devrions tous prier Dieu de nous aider à traverser cette crise et nous y parviendrons », acquiesce Zoher.

Les deux ambulanciers ont repris la route pour sauver de nouvelles vies, mais le cliché de leur prière commune a depuis fait le tour du monde, inspirant bon nombre de personnes.

Source : CNN
Plus d'articles