Côtes d'Armor : une route départementale fermée jusqu'en mars pour laisser traverser les grenouilles

843partages

La route départementale 28 à Lamballe dans les Côtes-d’Armor sera fermée jusqu’en mars. La raison ? Cela fait suite à une décision du conseil départemental qui souhaite permettre aux grenouilles de traverser cette route particulièrement empruntée par ces amphibiens.

 La route départementale 28 à Lamballe est fermée pour laisser passer les grenouilles, crédit : Ukki Studio/Shutterstock

France Bleu Armorique a dévoilé ce lundi 23 décembre que la route départementale 28 était fermée à la circulation pour permettre le passage des tritons et des grenouilles. Cette mise en place est inédite pour cette route. Toujours est-il que des mesures semblables ont déjà été prises dans d’autres communes comme Saint-Malo qui a fermé une rue entre janvier et mars ces deux dernières années pour laisser les crapauds se reproduire.

La fermeture a été décidée du 20 décembre au 2 mars période de migration pour les grenouilles qui se font écraser par centaines sur cette portion de la route.

«En général, il y a un lieu où tous les amphibiens passent et on peut mettre en place un système comme un passage sous la route pour qu'ils puissent passer, malheureusement ici, ils passent sur environ 800 mètres», explique Jérémy Allain, directeur de l'association Vivarmor Nature. «La déviation va leur permettre de passer sans encombre et nous allons pouvoir réfléchir aux solutions plus pérennes».

 La route départementale 28 à Lamballe est fermée pour laisser passer les grenouilles, crédit : Christophe F/ Shutterstock

Le problème de surmortalité avait déjà été identifié, c’est pourquoi l’année dernière alors que la décision de fermer la route n’était pas encore d’actualité, des bénévoles étaient venus faire traverser les grenouilles et tritons.

Aujourd’hui, ce sont des gros blocs de béton qui garantissent la sécurité des amphibiens. À terme, des barrières pourraient venir les remplacer, ainsi, la portion serait fermée seulement la nuit pendant la migration. Pour le moment, les automobilistes n’ont donc pas d’autre choix que d’éviter cette route. 

Source : France Bleu
Plus d'articles