Coupe du monde 2018 : ce moment où Emmanuel Macron saute de joie au premier but des Bleus est devenu culte

Par
3 320
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Ils nous ont fait rêver  ! Les Bleus ont décroché leur deuxième étoile (après la victoire de 1998 face au Brésil) à l'issue de la finale du Mondial de ce dimanche à Moscou, contre une équipe croate plus que solide. Un match suivi de très près par le Président français qui était absolument déchaîné dans les loges présidentielles du stade russe.

L'équipe de France avait un fan de taille le dimanche 15 juillet lors de la finale du Mondial en Russie  : Emmanuel Macron. Le Président n'a en effet pas été dans la retenue devant le match qui opposait la France à la Croatie et à l'issue duquel les Bleus ont été sacrés champions du monde. Au premier but - inscrit contre son camp par Mario Mandžukić -, le chef d'État a littéralement bondi de son siège pour exulter les bras en l'air dans la tribune présidentielle du stade Loujniki de Moscou, aux côtés de ses homologues et de son épouse, Brigitte Macron.

Un moment culte capturé par Alexei Nikolsky, photographe de l'agence de presse russe Sputnik. Le cliché a immédiatement inspiré les internautes qui s'en sont donnés à cœur joie pour la détourner, la commenter, ou la relégender, comme ici, avec une reprise de la célèbre phrase du chef d'État alors candidat, « C'est notre projet »  :

Certains ont salué la ferveur du Président, qui s'est pris très au jeu : « Ce monsieur est, comme nous hier, un grand enfant qui a vibré pour ce sport si populaire et cette équipe si attachante », s'est enthousiasmé un utilisateur sur Twitter :

On a aussi vu le dirigeant bras dessus, bras dessous avec la Présidente croate Kolinda Grabar-Kitarović, visiblement fair-play  :

En plus de cette photo devenue mythique, Emmanuel Macron nous a gratifiés d'un dab épique aux côtés des joueurs Benjamin Mendy et Paul Pogba lors de son passage dans les vestiaires après la victoire  :

Le Président français a toutefois retrouvé son sérieux le temps d'un discours émouvant prononcé en l'honneur de l'adjudant-chef Cabrita, un soldat amputé d'un bras et d'une jambe après avoir été blessé au Mali qui l'accompagnait dans le vestiaire des Bleus en ce jour si particulier. Les deux hommes s'étaient rencontrés en juin dernier et se sont revus un mois plus tard. Le militaire avait alors confié admirer Didier Deschamps et également demandé à Emmanuel Macron de transmettre un message bien précis à l'équipe nationale. « Il m’a dit : 'J’ai une faveur à vous demander. Après-demain, quand vous verrez les joueurs, dites-leur qu’ils ont fait rêver un petit Français comme moi', c’est pour ça que je voulais vous l’emmener, parce que je voulais que vous vous rendiez compte de ce que vous faites », a raconté le chef d'État devant une foule très attentive.

Les champions seront de retour dans l'hexagone cet après-midi. Ils défileront notamment sur la célèbre avenue des Champs-Elysées aux alentours de 17 h 30. Retrouvez tout le programme ici.

Un zoo japonais a réalisé un exercice d'urgence avec un faux lion, sous le regard des vrais lions
Coupe du monde Football Emmanuel macron
Commentaires