Au Texas, un trentenaire est-il vraiment mort du coronavirus après avoir été infecté lors d'une « Covid Party » ?

11Kpartages

(Article mis à jour le mardi 14 juillet)

Au Texas, un trentenaire serait mort après avoir été infecté par le coronavirus dans une « Covid Party ». Mais l'histoire, basée plutôt sur des "on-dit" et relayée par de nombreux médias en France et aux États-Unis, n'est peut-être pas si vraie que ça.

Crédit Photo : Jacob Lund / Shutterstock

Au Texas, un Américain âgé d’une trentaine d’années serait décédé des suites du coronavirus après avoir participé à une « Covid Party ». C'est ce que l'on apprend en épluchant les titres de presse outre-Atlantique à l'image du New York Times ou de ABC News qui sont tout de même des références en terme d"informations.

Qu'est-ce qu'une "Covid Party" ? Ce nouveau concept venu tout droit des États-Unis serait en train de semer un vent de panique dans le pays. Dans ces « loteries covid-19 », les participants n’ont qu’un seul objectif : attraper le coronavirus pour empocher une somme d’argent.

« Le principe d'une Covid party, c'est qu'une personne contaminée par le Covid-19 organise une soirée. Les invités y participent, et vérifient que le virus existe bel et bien, en constatant si d'autres personnes se font elles aussi contaminer », a expliqué la médecin en chef Jane Appleby, de l'hôpital de San Antonio. L'existence de telles soirées auraient été remarquées par les autorités sanitaires dans l'Alabama.

« Je crois que j'ai fait une bêtise »

Ainsi, peu de temps après avoir appris l'existence de ces soirées, une tragédie inévitable se serait produite. Selon plusieurs médias, un trentenaire, qui se trouvait à l’une des ces soirées, aurait bel et bien été contaminé. Hospitalisé au Methodist Hospital (Houston), le jeune homme serait décédé cette semaine, selon la responsable médicale.

Crédit Photo : Musashi akira / Shutterstock

Avant de mourir, le jeune patient aurait déclaré à une infirmière : « Je crois que j'ai fait une bêtise. Je croyais que ce virus était une arnaque, mais non », a confié Jane Appleby. Seulement voilà, le témoignage de Jane Appleby est à prendre avec des pincettes car elle ne dit pas qu'elle s'est occupée elle-même du patient en question et se contente de rapporter les propos d'une infirmière.

Dans une vidéo, la médecin rappelle aux jeunes qu’ils ne sont pas immunisés contre le Covid-19 : « Je ne veux pas être alarmiste, mais nous essayons juste de faire comprendre aux gens que ce virus est très dangereux et qu'il peut se propager facilement ».

Avant d’ajouter : « Le virus ne discrimine pas. Personne n'est invicible »

Selon ses dires, plusieurs patients âgés d’une vingtaine ou d’une trentaine d’années sont actuellement hospitalisés dans son établissement pour des complications liées au coronavirus.

Depuis un mois, le nombre de cas de contaminations ne cesse d’augmenter dans la région de San Antonio. Plus de 19 000 personnes y sont aujourd'hui positives au Covid-19.

Article mis à jour le mardi 14 juillet 2020

Source : Cnews
Plus d'articles