Un plongeur tente de convaincre un bébé poulpe d'abandonner son verre en plastique en échange d'un coquillage

2 604partages

Un plongeur islandais et ses camarades sont parvenus à faire s’extirper un bébé poulpe d’un verre en plastique, le sauvant très probablement d’une mort certaine.

 Le bébé poulpe dans un verre en plastique. Capture d'écran Youtube. Crédit : Pall Sigurdsson

On le sait, le plastique est partout et gangrène notre planète et notre écosystème de manière considérable. Les mers et océans sont aussi très durement touchés. On estime qu’un océan de plastique, que l’on appelle le « 7ème continent », qui fait 6 fois la taille de la France évoluerait dans le nord de l’océan Pacifique.

10% du plastique produit dans l’année se retrouve dans l’océan sans forcément rester à la surface, mais en s’enfonçant dans les profondeurs. Des dégâts que l’on ne voit pas mais que les espèces avalent et utilisent pour différentes raisons. Récemment, un bébé tortue a été retrouvé mort étouffé par 104 résidus de plastique dans son organisme.

Heureusement, certains amoureux de la planète veillent et c’est ce qui a permis à ce bébé poulpe d’éviter le pire.

Pall Sigurdsson est un ingénieur et passionné de plongée islandais. Sa passion, c’est filmer les profondeurs des océans pour montrer toute la sublime diversité d’espèces qui y vivent. Lors d’un séjour en Indonésie, lui et plusieurs camarades plongent pour la troisième fois de la journée. Tous un peu fatigués, ils espèrent rentrer au plus vite, quand l’un de ses camarades l’appellent à la rescousse. Il vient de trouver un bébé poulpe dans un verre en plastique.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le bébé poulpe n’est pas piégé. Il cherche à se créer un habitat qui lui servira aussi de protection contre ses agresseurs, usuellement fait de deux coquillages. Dans une interview accordé au site BoredPanda, Pall explique : « le poulpe aux tentacules souples ne savait pas que ce verre en plastique n’offrait pratiquement aucune protection, et dans un environnement concurrentiel comme l’océan, ce verre était une condamnation à mort ».

Pour remédier à ce problème, Pall et ses camarades vont avoir la brillante idée de chercher un autre coquillage pour remplacer le verre en plastique. Grâce à la vidéo qu’il a filmé -comme à son habitude lors de ses plongées - Pall relate les suggestions de coquillages comme nouvel abri pour l‘animal. Ainsi, on le voit proposer plusieurs coquillages au poulpe qui prend la peine de les tester avec ses tentacules et inspecter l’intérieur de chacun.

Au bout de quelques temps, et presque à bout de leur réserve d’oxygène, Pall et ses camarades trouvent enfin le coquillage parfait. Après un petit tour du propriétaire, le poulpe décide d’abandonner son précédent coquillage pour le nouveau. Mais reste toujours accroché à son verre en plastique. Sur une énième proposition, le poulpe lâche finalement son verre pour s’installer dans son nouvel habitat 100% océan.

Une vidéo touchante qui soulève le problème important de la pollution plastique dans nos océans.

Source : Bored Panda
Dernières news