« Koh-Lanta » : un candidat s'attire les foudres de la PETA après avoir tenté de tuer violemment des animaux

4 578partages

L’association PETA a écrit un courrier à TF1 pour dénoncer des actes de cruauté envers les animaux diffusés dans l’émission « Koh-Lanta ».

Vendredi dernier, la nouvelle saison de « Koh-Lanta » a été diffusée sur TF1. L’une des séquences de l’émission a choqué l’association de défense des droits des animaux, PETA.

Dans cet épisode, un candidat de l’équipe rouge a tenté à plusieurs reprises de pêcher une raie pastenague avec une machette. L’aventurier, maraîcher de profession, a lancé le long couteau sur l’animal, sans succès.

Dans une autre scène de l’émission, le participant (visiblement très affamé) s’est dirigé vers les rochers pour attraper des poissons. Muni d’une lance artisanale, il a réussi à débusquer une murène. Ce dernier, qui pensait se trouver face à une anguille, n’a pas hésité à la frapper avec son arme. Il lui a également donné deux coups de pied avant de l’écraser sous sa basket, au risque de se faire mordre. Après quelques secondes de lutte, le poisson a réussi à s’enfuir.

Crédit Photo : Capture écran TF1

Crédit Photo : Capture écran TF1

Le premier épisode de Koh-Lanta s’attire les foudres de l’association PETA

Ces images ont choqué certains téléspectateurs et l’association PETA. L’organisation a envoyé un communiqué à TF1, dans lequel elle exprime son « mécontentement » et son « indignation ».

« Nous avons été choqués de voir des actes de cruauté envers les animaux dans le premier épisode de cette saison de “Koh-Lanta”. [...] Il s’agit là de pratiques intolérables envers des êtres sensibles, qui, nous le savons bien, ressentent la peur et la douleur. C’est sans parler du danger posé aux participants, qui s’attaquent à des espèces dangereuses sans sembler être avertis des risques encourus », a indiqué l’organisme de défense des animaux.

Avant d’ajouter : « Torturer et tuer des animaux à l'écran est une manière extrêmement immorale de tenter d'attirer des téléspectateurs, tout particulièrement à une époque où le respect des animaux est de plus en plus important aux yeux de tous. En outre, cela transmet un message nuisible aux plus jeunes, qui visionnent ces scènes cruelles que l'on fait passer pour du divertissement ».

PETA interpelle le PDG du groupe TF1

Dans son courrier, l’association a interpellé le PDG du groupe et lui a demandé « de s’engager à ne plus diffuser des scènes d’une telle barbarie et de se positionner contre la souffrance animale ».

Pour rappel, le premier épisode de « Koh-Lanta: les armes secrètes» a réuni 5,7 millions de téléspectateurs.

Crédit Photo : TF1

Source : Le Figaro
Plus d'articles
À lire aussi