Covid-19 : le gouvernement, inquiet face au nombre de cas, envisage de repousser le déconfinement

4 856partages

Lors de sa dernière allocution, Emmanuel Macron a annoncé que le déconfinement aurait lieu le 15 décembre si le nombre de contamination au Covid-19 descendait à 5000 cas par jour. Un chiffre encore bien loin de la situation actuelle, ce qui inquiète l'exécutif.

Pour limiter la propagation du Covid-19 en France avant les fêtes de fin d'année, la population a été placée en confinement.

Cette mesure devrait prendre fin le 15 décembre prochain, comme l'avait annoncé le président Emmanuel Macron lors de sa dernière allocution télévisée. Le déconfinement devrait être remplacé par un couvre-feu à partir de 21h.

11 000 nouveaux cas par jour

Cependant, le déconfinement pourra avoir lieu s'il n'y a pas plus de 5000 nouveaux cas quotidiens. À une semaine de l'échéance, on compte encore 11 000 nouveaux malades du coronavirus en France, ce qui est loin des attentes du gouvernement.

Ce chiffre pourrait s'expliquer par l'arrivée des températures hivernales, mais également à cause d'un possible relâchement des Français.

Crédit photo : Zstock / Shutterstock

Devant la situation, l'exécutif et les professionnels de santé sont pessimistes et pensent que l'objectif fixé par le président ne sera pas atteint. Cette opinion est notamment partagée par Olivier Véran, ministre de la santé, ainsi que par le premier ministre Jean Castex.

Le déconfinement repoussé ?

Si les chiffres espérés ne sont pas au rendez-vous, le gouvernement pourrait décider de reporter l'allègement des restrictions sanitaires à une date ultérieure. Le principal but serait d'éviter le « stop and go » et le reconfinement de la population dans les semaines à venir.

Crédit photo : Olrat / Shutterstock

Pour le moment, les autorités sanitaires attendent de voir l'évolution du nombre de cas dans les jours à venir. Un nouveau conseil de défense pourrait avoir lieu mercredi.

« Il est trop tôt pour prendre une décision, mais la réflexion devra avoir lieu. Pour le moment, le 15 décembre est une date qui tient toujours », ont affirmé des sources gouvernementales.

En attendant, il reste primordial de continuer à respecter les gestes barrières pour limiter la propagation du virus et éviter un éventuel report du déconfinement.

Source : Bfmtv
Plus d'articles
À lire aussi